Los Disidentes Del Sucio Motel / Flashfalcon - East Side Story - 2012

RSS
Partager

15 avr. 2012, 10h59m





Dans les codes de la musique rock underground, il est de bon ton de partager un album avec un autre groupe, ami, dans l’optique – outre de se faire plaisir – de faire se faire connaitre des fans du combo avec qui le feeling est passé. Ce genre de pratique est particulièrement d’usage dans le stoner, la plupart du temps en vinyle, et les exemples les plus célèbres restent les collaborations entre Orange Goblin/Electric Wizard, Karma To Burn/ASG, The Sword/Witchcraft, The Sword/Year Long Disaster Karma To Burn/OFO AM, Kyuss/Wool, Witch/Earthless, Unida/Dozer, Kylesa/Cream Abdul Babar, Conan/Slomatics, Beaver/QOTSA, Nebula/Lowrider, Hypnos 69/Monkey3, Stone Axe/Mighty High, House of The Broken Promises/Duster69, Asteroid/Blowback, Black Tusk/Asg et bien sûr celui qui fait office de passage de témoin entre Kyuss et les Queens Of The Stone Age.
En France, depuis Sofy Major/Membrane et en attendant celui entre Hangman’s Chair et Drawers, la liste n’est pas très longue, une bonne raison de s’enthousiasmer de la publication de ce East Side Story, chez Deadlight Entertainment et marquant la rencontre frontale des Lyonnais de Flashfalcon et des Strasbourgeois de Los Disidentes Del Sucio Motel.

Les règles sont simples: chaque groupe propose 3 nouvelles compositions et reprend à sa sauce un titre de leur partenaire de disque. Ce qui marche à fond dans l'histoire, c'est la belle histoire d'amitié qui est ici racontée. De la pochette au concept, tout indique que les compères se sont éclatés, avec une idée sous-jacente qui semble être de prouver qu'à l'Est il y a finalement du nouveau. Ainsi LDDSM s'évertuent depuis de longues années à faire connaître leur stoner américanisant au quatre coin de l'hexagone, rappelant par là même qu'il se trame de belles choses dans les bas-fonds de la capitale Alsacienne. Pareil pour les punkoïdes de Flashfalcon, lyonnais par leur lieu d'habitation mais clairement décidé à lorgner sur la Suède en matière de rock high energy. Ainsi ces derniers se mettent en piste et balancent avec "Ridin' The Mavericks" un hommage bien senti à leurs adversaires du soir. Très Hellacopters dans le style, gonflé au stoner (clin d'œil oblige), le titre fait mouche. Une impression étrange m'envahit alors, comme si Flashfalcon tentait de faire du LDDSM et vice versa. Ainsi les Strasbourgeois nous livreront quelques titres punks, dénotant finalement un peu avec leur répertoire habituel. Bien sur nos incorrigibles Mavericks ne se privent pas de placer des breaks heavy rappelant d'où ils viennent ("the Ones") ou de gonfler leur rythmique avec leur habituel régime survitaminé (la reprise des Falcons «Eternal Lonesome Boy » est passée à la moulinette stoner) mais c'est bien leurs racines 90's, punk hardcore qui colorent et prédominent leurs trois titres.

Saluons donc bien haut l’initiative – en vinyle bien sûr – offrant une belle exposition à deux groupes de qualité. Si ce genre d’objet tient plus souvent de la collection que du déroulement discographique normal d’un combo, il y a là huit bonnes raisons de faire chauffer le diamant de la platine.


Retrouvez cet article sur Destination Rock et bien plus encore


Los Disidentes Del Sucio Motel - East Side Story
Flashfalcon - East Side Story
East Side Story
Envois en attente
Stoner Rock

Commentaires

Ajouter un commentaire. Connectez-vous à Last.fm ou inscrivez-vous (c'est gratuit).