Articles

RSS
  • Notre chronique de Dour

    20 jui. 2012, 8h29m

  • A review, in french

    5 juin 2012, 17h34m

  • Sharon Van Etten @ AB

    24 mai 2012, 9h58m

  • Cloud Nothings @ La Chocolaterie

    23 mai 2012, 15h48m

    Cloud Nothings était de passage à Molenbeek (Bruxelles) ce mardi soir. La chronique + la setlist, c'est par ici : http://www.goldsoundz.be/shows/cloud-nothings-a-la-chocolaterie/

    Mar. 22 mai – Cloud Nothings, Brontosaurus
  • Pourquoi on a aimé Veronica Falls

    20 mars 2012, 11h47m

    Lun. 19 mars – Veronica Falls, Ping Pong Tactics

    On a aimé Veronica Falls car ils jouaient ce lundi à l’AB Club à Bruxelles, salle minuscule et sympathique avec bar à portée de main.

    On a aimé Veronica Falls car avant que cela ne commence, la musique était sympa, variée, osée, intéressante, différente de toute les merdes qu’on nous balance à longueur de journée.

    ...

    La suite : http://www.goldsoundz.be/shows/veronica-falls-ab/
  • Wu Lyf au Bota, la chronique de Goldsoundz

    11 mars 2012, 15h19m

    Mer. 7 mars – WU LYF, APES & HORSES

    Il faut bien avouer qu’on avait bien accroché avec l’album de Wu Lyf « Go Tell Fire To The Mountain ». Tant et si bien que l’album s’était retrouvé en très belle place de notre classement des meilleurs albums de 2011.

    Forcément, on attendait fermement leur passage au Botanique de mercredi dernier.

    La suite: http://www.goldsoundz.be/shows/wu-lyf-le-botanique/
  • Le top des albums de 2011

    30 déc. 2011, 14h18m

    Un petit aperçu de la sélection de Goldsoundz ? C'est par ici: http://www.goldsoundz.be/tout/les-tops-2011/

    Et d'ores et déjà, excellente année 2012 à tous !
  • The Antlers à l'Orangerie du Bota (22/11/2011) : review + setlist

    24 nov. 2011, 9h32m

    Mar. 22 nov. – The Antlers, Dry The River

    Une petite review du concert des Antlers au Botanique à Bruxelles de ce mardi soir ? C'est par ici : http://www.goldsoundz.be/shows/the-antlers-le-botanique/
  • Girls / Stephen Malkmus & The Jicks au Trix, nous y étions

    20 nov. 2011, 15h32m

    Mar. 15 nov. – Girls, Spectrals

    Le compte rendu d'une chouette soirée anversoise ...
  • 2010 - Top of the pop

    28 déc. 2010, 11h43m

    Pour écouter un extrait de chaque album mentionné, c'est par ici : http://listen.grooveshark.com/playlist/2010+Top+Of+The+Pops/41554950 !

    15. Eagle*Seagull – The Year of the How-To Book

    Parce que ces mecs-là, ils doivent probablement tenter de battre le record du monde des titres les plus longs. Et aussi –surtout !- parce que parfois c’est gai et ça met de bonne humeur quand on part au boulot … et que c’est parfois très calme pour le chemin inverse. Et, finalement, c’est très bon.

    14. Midlake – The Courage of Others

    De la musique de dépressif, peut-être. Mais ça fait du bien par où ça passe. Affalé dans le canapé, avec un petit verre et de quoi lire, c’est une soirée réussie.

    13. The New Pornographers - Together

    Y’a rien à faire, ils sont parfaits. Parfaits, vraiment. Et en plus, je suis amoureux. Mais c’est un autre débat. Hélas, Together me semble bien moins efficace et surtout « trop » long par rapport à l’excellent Challengers qui restera un must-have. A voir en live, ça fout la chair de poule.

    12. Hot Chip – One Life Stand

    Un album pour dandiner du cul en voiture. Ca met de bonne humeur, c’est gentil, c’est ce qu’on attend d’Hot Chip.

    11. The Morning Benders – Big Echo

    Un album qui semble plat à première écoute. Des belles mélodies, non sans rappeler les Grizzly Bear. Même s’il manque un « tournant » dans ce disque, un peu de punch ou de hargne, ça reste très cohérent et vraiment agréable à écouter.

    10. Arcade Fire – The Suburbs

    Allaient-ils se rattraper du décevant Neon Bible ? Oui … et non. Il y a des pépites sur cet album, une certaine forme de maturité. Mais aussi quelques longueurs qui font que cet album ne se retrouve pas plus haut dans mon top 2010. Et ce côté trop parfait enlève tout le charme d’Arcade Fire de ses débuts. Mais bon, le groupe a franchi un cap, ils passent en bouclent sur Pure FM. L’année prochaine, ils rempliront les stades. Et c’est bien dommage.

    09. Foals – Total Life Forever

    Une bien belle suite à Antidotes. Ils prouvent qu’ils savent affronter la diversité. Pas de titres aussi efficaces et bien torchés qu’un Cassius, mais Total Life Forever contient des passages fabuleux, tels Spanish Sahara et cette lente montée tout en puissance qui pousse jusqu’à l’extase, ou This Orient qui pourrait faire croire à un featuring de Kele et sa bande. Non, c’est du Foals !

    08. Lali Puna – Our Inventions

    Un album que j’aime, et il m’est bien impossible de vous en expliquer les raisons. A part peut-être cette sonorité douce qui vous prend de partout. Bref, j’aime. Rien d’autre à déclarer, chef.

    07. Owen Pallett – Heartland

    Probablement l’album le plus « bizarre » de cette fournée 2010. Mais l’ex Final Fantasy et collaborateur de nos amis d’Arcade Fire (tiens, tiens) nous livre là un concept purement splendide. Des mélanges de voix, d’instruments à vent, de gongs, de percussions, … Ca va dans tous les sens, on ne sait pas où donner l’oreille. Mais ça en impose.

    06. Future Islands – In Evening Air

    Bon, après coup, je me demande un peu ce qu’il fout en 6ème position de mon top. Mais on va dire qu’un top, c’est arbitraire, qu’on s’en cogne et tout ça. Mais peu importe, c’est un bon album qui tient la route, certes un peu répétitif, la voix du mec peut sembler énervante. Mais je n’ai redécouvert cet album bien tard dans l’année, c’est pour ça qu’il est encore frais dans ma tête.

    05. Spoon – Transference

    Un disque qui s’écoute à plein tube. C’est net, propre. Une basse bien soutenue qui fait que ça fait mal au bide. Et c’est excellent. On ne s’en remettra pas de les avoir manqué (de peu, on était derrière la porte…) à Den Haag. Mais d’après les critiques de nos amis, c’était mou. Alors on s’en fout, et on écoute encore et encore (bien que Ga Ga Ga Ga Ga était une miette meilleur).

    04. Beach House – Teen Dream

    Un album qu’il est bien pour l’écouter. Des mélodies douces, envoûtantes qui font un peu dodeliner de la tête, comme ça. Pas besoin de millions de commentaires, il faut écouter, un point c’est tout.

    03. Deerhunter – Halcyon Digest

    Parce qu’un album parfait a tout sa place en troisième position d’un top. C’est riche, bourré de talent, des belles mélodies bien foutues. Et dire que j’ai mis un mois ou deux avant d’accrocher. A force de persévérance …

    02. The National – High Violet

    Je m’en veux tellement d’avoir un choix si mainstream en seconde position. Mais bon, pas de bol pour moi, c’est vraiment l’album qui tourne en boucle sur ma platine depuis sa sortie. Impossible de s’en lasser. Une sonorité de fous, des mélodies efficaces qui restent en tête. Et puis, avouons que la prestation live à Den Haag m’a rendu encore plus dingue d’eux. Vivement le Primaverasound, quoi. Et pour info : oui, j’écoutais The National (bien) avant que ça passe sur Pure FM.

    01. Avi Buffalo – Avi Buffalo



    Avi Buffalo, c’est le truc qui respire le talent et le savoir-faire. Chapeau pour leur premier album. Méritaient-ils cette première place ? Probablement. C’est excellent. C’est propre, beau, doux, complet, … Et y’a rien à faire, une voix de gonze dans un groupe, ça a toujours son petit côté sympathique. Bref, Avi Buffalo, c’est du tout bon. Vivement la suite !

    ----

    Best shows 2010 :

    The New Pornographers (Bota) : parce que ça a l’air si simple. Ils s’amusent sur scène, offrent une prestation parfaite, de quoi te scotcher pour un bon bout de temps. Ca sent la bonne humeur et ils le partagent vraiment avec leur public. Mais l’Orangerie semble déjà trop grande et pas assez intimiste pour cet excellent groupe. Mais je m’en fout, je les ai vu à la Rotonde !

    The National (Den Haag) : High Violet, un tout bon album. Et les autres d’avant, aussi. Le groupe s’éclate. Leader plein mort ou drogué, c’est selon. Des moments d’anthologie. Surtout quand il te reprend Vanderlyle Crybaby Geeks unplugged, assis sur le bord de la scène. Jamais entendu un si grand silence dans une salle de concert. Superbe. Et toujours cette putain de chair de poule.

    Pavement (AB) : s’il ne fallait se souvenir que d’un seul concert en 2010, c’est sans hésiter celui là. Deux heures de best of. Peut-être même plus. Sais pas. Sais plus. C’était long, jouissif, puissant. Merde, pourquoi je ne suis pas né quelques années plus tôt ?