Biographie

ZZ Top est un groupe de rock originaire du Texas (ville de El Paso) aux USA, qui a connu le sommet de sa célébrité pendant les années 1970 et 1980. Les membres de ce trio sont Billy Gibbons (chant et guitare), Dusty Hill (chant et basse) et Frank Beard (batterie).

Le groupe a pris ce nom comme un pari, il s’agissait pour eux que leurs albums soient toujours les derniers dans les bacs à disques (vinyls, à l’époque) chez tous les disquaires. En effet, le classement dans ces bacs, était alphabétique.

Ancré dans les bases du blues et du rock, le groupe est connu pour avoir un son de guitare tranchant et un chant puissant, mais plus encore pour leur apparence particulière. Le style cow boy texan avec stetson et santiags jusqu’à l’album « Tejas » laissera la place, après une pause de deux ans, à partir de « Deguello » au look barbu version prospecteur que l’avènement de l’ère du clip rendra mondialement célèbre au début des années 1980.

Gibbons et Hill apparaissent alors toujours avec des lunettes de soleil, de larges imperméables et une barbe démesurée qui leur arrive à la ceinture. Curieusement, le dernier compère, Franck Beard - « Beard » signifiant « barbe » en anglais - n’en porte justement pas ! En 1984, la société Gillette a offert à Gibbon et Hill un million de dollars pour tourner dans un spot publicitaire où ils raseraient leur barbe, mais ils ont refusé.

Leur plus grand succès est l’album Eliminator en 1983, avec les titres Gimme all your lovin, Legs et Sharp Dressed Man.

Le groupe véhicule un humour typiquement cow boy « texan » dans le choix des titres de chansons célébrant fréquemment les plaisirs simples de la bagarre (« Beers Drinkers and Hell Raisers »), de l’alcool (« Arrested For Drivin While Blind ») et des femmes (« A Fool For Your Stockings »), même celles de petite vertu pratiquant leur profession dans des établissements spécialisés (« La Grange »).

Billy Gibbons qui a commencé sa carrière au sein du groupe blues et psychédélique The Moving Sidewalks possède un toucher guitaristique bluesy reconnaissable à la première note. Il ne s’est jamais caché d’être avant tout un bluesman même si sont également présentes les influences rock avec plusieurs reprises d’ Elvis Presley (« Jailhouse rock » et « Viva Las Vegas ») ainsi que le psychédélisme (la reprise de The 13th Floor Elevators « Reverbation » sur la compilation Tribute to Roky Erickson). Le groupe est le mécène du Delta Blues Museum.

Modification faite par Boulitoquet le 16 juin 2007, 1h05m

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Aucune information sur cet artiste

Vous voyez la version 1. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.