Biographie

Motivated and characterized by an uncritical devotion to the most extreme sounds. A wild-eyed, unbalanced and obsessive familiarity with noisy post-hardcore and melancholic mammoth soundscapes impregnated with the saddest melodies. The band has released three albums.

Thus the backbone of their music is to be found in major out-standing noise hardcore bands such as Botch, Shora, Shovel, Cult of Luna, Neurosis and Breach, thus incorporating further elements of punk, hardcore and rock n’ roll, so that they could stick firmly to the post-hardcore scene. With sensitive hands and shyness, they can achieve to move on their music to post-rock edges. Time to burn brings their own menace to their songs, partly parting ways with math structures to incorporate crushing waves of metallic heavyness which can foresee a bright future on this ground. And if so Time to burn would provoke an immense crush on their music with an overwhelming doom sludge. Next compositions will tell us. ‘Is.Land’, wide and deprived of all influences, will hit the underground in october 2007 after being captured at Geneva’s TVO studios where Time to Burn feels affiliated with. http://atypeekmusic.com/Time_To_Burn

////////////////

Le squelette de Time to Burn prend forme à Clermont-Ferrand où Julien (batterie) et Eddy (guitare-chant) partage la même formation (Waxx). Une première initiative s’achevant avec le départ de Julien pour Paris.
Pour ces mêmes raisons professionnelles, les deux sont amenés à se retrouver à Paris puis par la suite à esquisser l’idée d’un nouveau projet commun. Rejoint par un de leur amis, Seb, la formation compte désormais un nouveau guitariste et le line-up tend à se finaliser. Il sera rapidement complété avec l’arrivée d’un bassiste, Chris. Articulant ses morceaux autour de mélodies enlevées et nourries par une énergie hardcore, ils citent comme références des groupes tels que Botch, Refused, Shovel, Cult of luna, Neurosis, ou encore Breach.
Time to burn explore ses multiples aspérités dans des disgressions punk, hardcore ou rock’n’roll et se revendique définitivement proche du post-hardcore.

En 2013 Time to Burn ressort en version numérique l’intégrale de ces productions (Atypeek Music) sur les principales plateformes numériques.

http://atypeekmusic.com/Time_To_Burn
http://www.timetoburn.fr
https://soundcloud.com/atypeek/time-to-burn-nayeli
////////////////

Modification faite par christopheferay le 18 avr. 2014, 13h49m

Sources (voir l'historique)

metalorgie

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Aucune information sur cet artiste

Vous voyez la version 7. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.

Plus d'infos

Depuis d'autres sources.

Liens
Labels