Biographie

The Pretty Things est un groupe de Rock and Roll anglais des années 1960, fondé par Dick Taylor, qui fut le bassiste des Rolling Stones avant que ceux-ci ne décrochent un contrat d’enregistrement, et les quitta pour des raisons où se mélaient les finances et l’égo - il supportait difficilement d’être relégué au second plan par Brian Jones.

Longtemps considérés comme de simples clones des Stones, en version plus rebelle - ils se présentaient eux-mêmes de cette manière, avec leurs cheveux encore plus longs que ceux de la bande à Jagger et leur R’n’B encore plus basique et énergique - les Pretty Things font partie des groupes cultes quasi-oubliés des années 1960. Leur principal titre de gloire est d’être les auteurs, en 1968, du tout premier opéra rock, SF Sorrow, qui coiffa sur le poteau le Tommy de The Who.

En 1966, ils abandonnèrent le R’n’B primal pour se tourner vers la musique psychédélique, dont leurs albums de cette époque sont semble-t-il parmi les meilleurs représentants. Il leur arriva même à l’occasion de doubler leurs modèles les Rolling Stones, dont les tentatives psychédéliques furent rarement très concluantes. Suivant toujours les modes en vigueur, ils se tournèrent au début des années 1970 vers le Hard Rock, et enregistrèrent quelques démos et albums sous l’étiquette Swan Song Records, fondée par Led Zeppelin, avant de disparaître, victime du manque de succès, d’une situation financière précaire et du départ de Dick Taylor, déçu par l’échec commercial de SF Sorrow. Il semble qu’il y ait eu quelques tentatives de reformations dans les années 1990, dont aucune n’a réellement abouti, jusqu’en 1998 où les Pretty Things d’origine (line-up de 1966/67) ré-enregistre une version live de « SF Sorrow » tout à fait honorable en s’offrant, en plus, les services du guitariste Frankie Holland, du conteur Arthur Brown (qui « raconte » l’histoire de l’album concept, faisant le lien entre les titres) et de David Gilmour, vieil ami du groupe depuis exactement 30 ans : à l’époque (1968) le Pink Floyd fût leur voisin de studio à Abbey Road. Suivit un album (« Rage Before Beauty » -1999) et des tournées en Europe. La tournée 2005 engrangeait encore de nombreuses dates.

Modification faite par Benouaa le 14 déc. 2007, 11h40m

Sources

Wikipedia.

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Aucune information sur cet artiste

Vous voyez la version 1. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.

Plus d'infos

Depuis d'autres sources.

Liens
Membres du groupe
Labels