Biographie

A la fin des années 1950, George Clinton et quelques autres musiciens formèrent un groupe de doo-wop (The Parliaments) dans l’arrière-boutique de son salon de coiffure mais eurent peu de succès (I wanna) testify. Le groupe commença par des reprises de Frankie Lymon & the Teenagers, mais composa par la suite leurs propres morceaux aux paroles très étanges. Durant la période où Clinton, le leader du groupe, partait à Detroit chaque semaine pour se produire avec d’autres groupes comme The Pets ou Roy Handy, les Parliaments changèrent de label à plusieurs reprises, sortirent plusieurs EPs : Poor Willy/Party Boys (APT), Lonely Island/Cry For Flip (Golden World) and Heart Trouble/That Was My Girl (Golden World). Ils n’eurent cependant pas le succès escompté. En 1967, les Parliaments sortirent I Wanna Testify (Revilot), et ce morceau attegnit la 3e place du classement R&B et 20e du classement Pop aux Billboard Music Charts. En 1968 le groupe eu quelques différents avec Revilot, et Clinton renomma le groupe Funkadelic.(ce qui était plus cohérent compte tenu de la tendance musicale du groupe : le funk, et la musique psychédélique). Lorsque Revilot fit faillite, les Parliaments furent vendus à Atlantic Records, et Clinton abandonna le doo-wop pour ne pas avoir à travailler pour Atlantic. Funkadelic, et son groupe, Parliament, devinrent rapidement les légendaires créateurs du funk.

Modification faite par LSFJ le 6 août 2008, 9h08m

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Aucune information sur cet artiste

Vous voyez la version 2. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.

Plus d'infos

Depuis d'autres sources.

Liens
Membres du groupe
Labels