Biographie

Groupe de rock séminal originaire de Boston (É.-U.), The Modern Lovers première mouture n’aura existé que trois ans, de 1970 à 1973.

Jonathan Richman, son fondateur, chanteur-guitariste-compositeur, poursuivra une carrière solo attachante, parfois accompagné d’autres Modern Lovers généralement plus acoustiques et bucoliques, qui n’ont en tous cas plus rien à voir avec la version initiale du groupe et son unique album The Modern Lovers sorti en 1976, bien après sa dissolution. Ce disque fabuleux, punk-rock avant l’heure, est pour l’essentiel produit par John Cale.

En 1972, les Modern Lovers avaient déjà enregistré des maquettes avec Kim Fowley, mais aucune compagnie discographique n’avait voulu sortir ces bandes dans une Amérique bien recalibrée FM et rock-prog après les tumultueuses années soixante. Les Modern Lovers retournent en studio l’année suivante avec John Cale, mais là encore personne n’est preneur. Le disque, orné d’un simple cœur stylisé sur fond bleu, ne sortira que trois ans plus tard mais le ton direct, rageur et sensible des morceaux marquera la postérité. Les Sex Pistols en reprendront le titre qui ouvre la face A, Roadrunner, écrit à dix-huit ans par Jonathan alors qu’il faisait l’aller-retour Boston-New York pour voir ses héros du Velvet Underground, dont il reprenait souvent Foggy Notion en concert.


Formation

* Jonathan Richman: guitare et chant
* Jerry Harrison: claviers (plus tard membre des Talking Heads)
* Ernie Brooks: basse
* David Robinson: batterie (plus tard avec les Cars de Ric Ocasek)

A noter que John Felice, guitariste, ami d’enfance de Jonathan, intègre aussi les tout premiers Modern Lovers de 1970- début 71. Il continuera à occasionnellement les rejoindre sur scène et formera par la suite les Real Kids. Sur une version de Roadrunner produite par Kim Fowley (#2), on peut également entendre à la guitare Mars Bonfire, le créateur de Born to be Wild.

Discographie :

* The Modern Lovers (1976, Beserkley, réédité en CD avec des bonus K. F.)
* The Original Modern Lovers (les sessions Kim Fowley complètes; 1981, Bomp Records, existe aussi en CD)
* Live at the Longbranch Saloon (1992, Fan Club/New Rose CD)
* Precise Modern Lovers Order (live in Berkeley & Boston 1972-1973; 1994, Rounder CD).
* Live at the Longbranch & More (1998, Last Call CD + Munster dble LP)

Modification faite par Dee8 le 6 sept. 2007, 20h06m

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Aucune information sur cet artiste

Vous voyez la version 1. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.