Avec un mélange politique gay, sexuellement explicite, une musique pop indépendante et symphonique, et un spectacle qui évoque les religieux, The Hidden Cameras de Toronto est le fruit du chanteur/auteur-compositeur/ guitariste Joel Gibb.

Ce n’est pas un secret, The Hidden Cameras est l’enfant de Joel Gibb, et d’une certaine manière, ce groupe peut être considéré comme un projet solo. Joel Gibb écrit toutes les chansons, les chante, joue de la guitare et un certain nombre d’autres instruments sur l’album, il crée aussi le design pour ses albums et les scènes de concert (il expose également son art dans des galeries autour de la planète). Depuis ses débuts live dans une galerie d’art à Toronto ouest en 2001, il s’est entouré d’une équipe sans cesse renouvelée pour les enregistrements, les vidéos, et ses performances live entre le Nord des États Unis et l’Europe. «Nous avons joué plusieurs fois en Europe» remarque-t-il. «Nous sommes un groupe international en perpétuelle expansion».

Origin: Orphan, leur album le plus récent, connecte les villes entre elles; les chansons furent enregistrées à Toronto, mais retravaillées au mixage à Berlin et Londres.

Modification faite par Yavein le 9 nov. 2010, 20h30m

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Aucune information sur cet artiste

Vous voyez la version 1. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.