Différences entre les versions 3 et 4

Version 3, 11 août 2007, 15h01m Version 4, 6 avr. 2011, 13h15m
Line 3: Line 3:
Les Black Keys sont souvent comparés avec le groupe [b][artist]The White Stripes[/artist][/b] parce que tous deux sont des duos influencés par le blues rock ayant émergés à quelques mois d'intervalle. Pourtant, le son des Black Keys est beaucoup plus enraciné dans le blues traditionnel et moins pop rock que celui des White Stripes. Les Black Keys sont souvent comparés avec le groupe [b][artist]The White Stripes[/artist][/b] parce que tous deux sont des duos influencés par le blues rock ayant émergés à quelques mois d'intervalle. Pourtant, le son des Black Keys est beaucoup plus enraciné dans le blues traditionnel et moins pop rock que celui des White Stripes.
-Le groupe a sorti son premier album [album artist=The Black Keys]The Big Come Up[/album] en 2002 sur le label indépendant [i]Alive Records[/i], label spécialisé en musique underground, fondé par le français Patrick Boissel. En 2003, ils rejoignent le label de blues [i]Fat Possum Records[/i] basé dans l'état du Mississippi et rencontrent le succès mondial avec l'album [album artist=The Black Keys]Thickfreakness[/album].+Le groupe a sorti son premier album [album artist=The Black Keys]The Big Come Up[/album] en 2002 sur le label indépendant [i]Alive Records[/i], label spécialisé en musique underground, fondé par le français Patrick Boissel. En 2003, ils rejoignent le label de blues [i][label]Fat Possum Records[/label][/i] basé dans l'état du Mississippi et rencontrent le succès mondial avec l'album [album artist=The Black Keys]Thickfreakness[/album].
-The Black Keys rendent un hommage appuyé au défunt guitariste [b]Junior Kimbrough[/b] qu'ils considèrent comme leur principale source d'inspiration. Ils ont d'ailleurs réarrangé nombre de ses morceaux, [track artist=The Black Keys]Do the rump[/track] sur [album artist=The Black Keys]The Big come up[/album] ou encore [track artist=The Black Keys]Everywhere I go[/track] sur [album artist=The Black Keys]Thickfreakness[/album]. En 2006, ils lui ont même consacré un mini album, [album artist=The Black Keys]Chulahoma[/album], comprenant 6 reprises de haut vol du légendaire guitariste de blues et y apportant leur touche personnelle.+The Black Keys rendent un hommage appuyé au défunt guitariste [b][artist]Junior Kimbrough[/artist][/b] qu'ils considèrent comme leur principale source d'inspiration. Ils ont d'ailleurs réarrangé nombre de ses morceaux, [track artist=The Black Keys]Do the rump[/track] sur [album artist=The Black Keys]The Big come up[/album] ou encore [track artist=The Black Keys]Everywhere I go[/track] sur [album artist=The Black Keys]Thickfreakness[/album]. En 2006, ils lui ont même consacré un mini album, [album artist=The Black Keys]Chulahoma[/album], comprenant 6 reprises de haut vol du légendaire guitariste de blues et y apportant leur touche personnelle.

Sources 3, 11 août 2007, 15h01m Sources 4, 6 avr. 2011, 13h15m

Version actuelle (version 5, 26 août 2012, 11h15m)

The Black Keys est un groupe de blues rock américain originaire d'Akron dans l'état de l'Ohio. Le groupe est composé de deux membres, le chanteur et guitariste Dan Auerbach et le batteur Patrick Carney. Les Black Keys sont souvent comparés avec le groupe The White Stripes parce que tous deux sont des duos influencés par le blues rock ayant émergés à quelques mois d'intervalle. Pourtant, le son des Black Keys est beaucoup plus enraciné dans le blues traditionnel et moins pop rock que celui des White Stripes. Le groupe a sorti son premier album The Big Come Up en 2002 sur le label indépendant Alive Records, label spécialisé en musique underground, fondé par le français Patrick Boissel. En 2003, ils rejoignent le label de blues Fat Possum Records basé dans l'état du Mississippi et rencontrent le succès mondial avec l'album Thickfreakness. The Black Keys rendent un hommage appuyé au défunt guitariste Junior Kimbrough qu'ils considèrent comme leur principale source d'inspiration. Ils ont d'ailleurs réarrangé nombre de ses morceaux, Do the Rump sur The Big Come Up ou encore Everywhere I Go sur Thickfreakness. En 2006, ils lui ont même consacré un mini album, Chulahoma, comprenant 6 reprises de haut vol du légendaire guitariste de blues et y apportant leur touche personnelle.