Biographie

LES MEMBRES :

YU-KI : chanteuse. Elle rencontre le producteur KOMURO Tetsuya en 1992, au cours d’une audition de danse, et celui-ci lui propose d’être la voix de TRF. Elle diversifie peu à peu ses activités au sein du groupe, se mettant notamment à l’écriture et à la composition, pour également débuter en 1998 une carrière solo en parallèle, avec pour le moment trois singles à son actif.

DJ KOO : leader et compositeur. Il est initié à la musique dès l’âge de 12 ans : après un penchant pour le rock dans ses jeunes années, il fait la rencontre du disco et de la dance music une fois étudiant, ce qui le poussera en 1986 à créer un group de remixeurs, THE JG’S. En sus de son travail pour TRF, il a participé également à des projets produits par KOMURO, H jungle with t et EURO GROOVE.

SAM : Chorégraphe et danseur. Il s’intéresse à la danse à l’âge de 15 ans et part à New York pour travailler cette discipline, où il étudie les bases du ballet classique et des danses affiliées au jazz. Dans le même temps, il se frotte à des mouvements plus populaires, street dance, dance et house, dans l’idée de maîtriser les influences de divers courants de danse, ce qui en a fait l’un des acteurs les plus connus sur l’archipel : outre son travail pour TRF, elle a été le chorégraphe d’autres artistes tels que BoA, V6 ou bien entendu AMURO Namie, qu’il a épousée en 1997 et avec laquelle il a eu un fils. Il participe toujours à de nombreuses organisations de concerts pour de nouveaux artistes et joue fréquemment les jurés pour des auditions de danseurs.

CHIHARU : Chorégraphe et danseuse. Initiée à l’âge de 5 ans au ballet classique, elle s’éveille au jazz à 18 et décide de partir une année à New York pour étudier les danses qui s’y rattachent. En plus de ses activités au sein de TRF, elle coachent de nombreux artistes pour la scène, d’AMURO Namie à HAMASAKI Ayumi, et participent également à plusieurs tournées.

ETSU : Chorégraphe et danseuse. Elle débute l’étude de danses folklorique (notamment japonaises et indiennes) à l’âge de 6 ans. A 18, elle s’intéresse aux danses du jazz, et prend part à de nombreuses représentations. Parallèlement à ses activités dans le groupe, elle a été le chorégraphe de Yaen, et a participé à l’organisation, les chorégraphies de tournées d’AMURO Namie, tout en étant présente sur scène en tant que danseuse. ETSU a ouvert avec CHIHARU une école destinée à former de nouveaux talents dans le domaine de la danse.


Biographie :

En 1992, le célèbre producteur KOMURO Tetsuya alors leader du groupe techno TMN décide de tenter un nouveau son, mélange de techno et reggae : c’est là la naissance de trf (qui s’orthographie alors en minuscules), qui signifie TK Rave Factory (TK étant les initiales du producteur). Les débuts du groupe sonneront comme une sorte de variante japonaise de l’euroreggae, incarné de par chez nous par les premières productions du groupe suédois Ace of Base. C’est à cette période que la chanteuse phare YU-KI intègre le groupe, qui est alors composé d’une bonne dizaine de membres fluctuants. Dans un premier temps, trf se produit dans des clubs qui surfent sur le phénomène dance, sous l’influence du marché européen.

Il faut en fait attendre le début de l’année 1993 pour voir sortir un premier single, GOING 2 DANCE, ainsi qu’un debut album, THIS IS THE TRUTH. Avec une quatorzième place du top Oricon et environ 400 000 exemplaires vendus, il s’agit d’un premier succès tout à fait honorable. Ce premier album aura droit à un album remix quelques mois plus tard, en collaboration avec les groupes disco STARR GAZER et 2nd Funk-tion : par la suite, les albums du groupe auront souvent droit à un équivalent remixes, qui se vendra toujours très honorablement vu le concept, l’un d’un dépassant même largement le million d’exemplaires vendus.
C’est en juin 1993 que se révèle totalement le potentiel de trf : le deuxième single du groupe, EZ DO DANCE se vent à plus de 940 000 exemplaires, et la chanson figure depuis parmi les hymnes de la dance japonaise. L’album du même titre sort le mois suivant, et marque l’entrée du groupe dans les véritables sommets des charts : après plus d’un million d’exemplaires écoulés, l’album se paiera même le luxe de refaire une entrée en 1995 dans le top Oricon. Profitant de ce démarrage en fanfare, trf enchaîne les events promotionnels, en collaboration avec des média radio (FM 802) comme télévisuels (la NHK). Les rassemblements d’artistes ne sont bien sûr pas en reste, avec par exemple une participation au festival dance avex rave ‘93 (sorte d’ancêtre du a-nation), où le groupe à l’occasion de se produire devant plus de 50 000 personnes, aux côtés d’artistes internationaux tels que The Prodigy ou John Robinson. C’est d’ailleurs à la période de ce festival que la composition définitive du groupe se décide, se limitant aux cinq membres que l’on sait. Cette participation au festival avex est une belle mise en jambe pour préparer la première tournée nationale de trf en septembre, le CLUB TOUR EZ DO DANCE. Le groupe termine l’année par la sortie de deux singles en simultané en novembre, rapidement suivis le mois suivant par celle de Samui Yoru Dakara… , un autre de leur grands succès. Cette année 1993 rime également avec premières récompenses : celle de révélation de l’année aux Nihon Yûsen Taishô, ainsi que celle du meilleur clip aux Nihon Record Taishô.

1994 débute par une autre récompense de la profession, le Grand Prix du Nouvel Artiste aux Nihon Gold Disc Taishô. Celui-ci coïncide à peu près à la sortie du troisième album du groupe, World Groove, qui dépasse encore une fois largement le million d’exemplaires vendus. trf célèbre le tout par un concert sur deux jours au Pasha, club disco de Sapporo. Quelques mois plus tard, le groupe diversifie ses activités en participant au tournage à Mexico d’une publicité pour la marque Coca-Cola. Le single suivant, survival dAnce~no cry more~ sort fin mai, et se trouve être le générique d’un drama de l’époque, 17sai at seventeen. C’est le premier single d’une série de cinq sorties consécutives à atteindre le million d’exemplaires ! Ces ventes exceptionnelles permettent au groupe d’enchaîner les dates de représentations, qu’il s’agisse de concerts individuels ou dans le cadre de leur deuxième tournée, le trf CLUB TOUR seven8 ‘94. En juin, les membres sont conviés au Second Marché International de la Musique, l’IMM’94, qui se déroule à Singapour, où ils représentent l’archipel. Un premier mini-album fait son apparition en juillet, BILLIONAIRE~BOY MEETS GIRLS, en rapport avec le dernier single en date. Une nouvelle tournée y sera rattachée en septembre, comprenant 17 dates à travers le pays, après une nouvelle participation au festival avex rave pendant l’été 94. A la fin de l’année, trf est une nouvelle fois récompensé, cette fois-ci pour leurs ventes exceptionnelles par les 27ème Nihon Gold Sales, et le groupe est également convié pour la première fois au traditionnel Kôhaku Utagassen de la NHK pour le réveillon.

L’année 1995 verra le même succès perdurer : elle voit tout d’abord la sortie du single CRAZY GONNA CRAZY, leur plus grosse vente à ce jour, avec plus d’1, 6 million d’exemplaires écoulés. En mars, trf reçoit encore une fois de nombreux prix aux Nihon Gold Disc Taishô : celui des cinq meilleurs artistes, de la catégorie dance music et celui du meilleur album. Le même mois sort leur quatrième album, dAnce to positive, qui sera celui dont les ventes seront les plus fortes avec plus de trois millions de copies ayant trouvé preneurs. Cependant, le groupe ne se limite pas aux ventes et tente une nouvelle expérience, celle du musical à tendance dance, sous l’initiative de KOMURO : 1999… ~ Gogatsu Nanoka Tsuki ga Chikyû ni KISS wo suru~ LUNA xxx THE EARTH~ comporte dix-sept représentations, et voit la participation d’autres artistes liés à KOMURO, comme par exemple Marc Panther, de globe. Les performances scéniques ne se limitent bien entendu pas à ce musical en cette année 1995 : dès le mois suivant est mise en place une nouvelle tournée de 46 dates pour promouvoir leur quatrième album, et trf participe une nouvelle fois durant l’été au nouveau festival d’avex, l’avex dance matrix ‘95, avant d’enchaîner pour deux autres évènements musicaux à Ôsaka et Tôkyô.
Les fans en attente de sortie plébiscitent en octobre le single BAND NEW TOMORROW, générique du drama Christmas Kiss ~Eve, dans lequel apparaissent d’ailleurs YU-KI et DJ KOO dans le rôle de DJ radio. Dès décembre se retrouvent dans les bacs le même jour un nouveau single, Happening Here, et un album BRAND NEW TOMORROW, ce dernier proposant des morceaux inédits mais également de nouvelles versions de précédents morceaux. Décembre rime une nouvelle fois avec diverses représentations scéniques, d’abord pour un concert unique au Tokyo Dome le 16, qui réunit 50 000 spectateurs, puis pour un réveillon de noël au Velfarre, avant un countdown event au même lieu le 31 décembre. trf est également convié pour la deuxième année consécutive au Kôhaku Utagassen et reçoit de nombreux prix pour terminer l’année en beauté : avec plus de 20 millions de disques vendus en trois ans, le groupe obtient encore une fois le prix des Best Seller Artists au Nihon Gold Sales Taishô, mais également celui de meilleure vente pour l’album dAnce to positive. Le single Overnight Sensation ~Jidai wa Anata ni Yudaneteru~ reçoit également un prix aux Nihon Record Taishô.

L’année 1996 est celle des nouveaux défis pour les membres du groupe, dont certains se décident à produire d’autres projets. Ainsi, SAM met en place un festival dance sur quatre jours en août, le DANCE REPUBLIC, évènement couvert par Fuji-TV dans diverses émissions spéciales, et dans lesquelles participeront SAM bien entendu, mais aussi CHIHARU et ETSU, ainsi que les groupes STREET et JAZZ DANCERS.
DJ KOO se lance également dans l’aventure de la production, pour le DJ TRAIN~Dance Mixture~. Plus classiquement, le groupe participe une nouvelle fois au festival estival d’avex, intitulé cette fois avex dance net ‘96, avant de partir pour une tournée en septembre, l’ARENA TOUR. Bien entendu, l’année est parsemée de diverses sorties, avec pas moins de cinq singles, mais surtout d’une box, THE LIVE3, qui comprend les vidéos de trois des tournées de trf. 1996 marque également le changement de topographie pour le nom du groupe, qui s’écrit depuis en lettres majuscules. En décembre sort le dix-septième single du groupe, LEGEND OF WIND, qui marque la fin temporaire de la collaboration avec KOMURO Tetsuya.

1997 se fait beaucoup plus calme, et la nouvelle absence de KOMURO en tant que producteur n’y est sans doute pas étrangère : aucune nouvelle sortie en effet, mis à part une vidéo live en avril du concert à la Yokohama Arena. Cela n’empêche pas les membres de se produire sur scène, d’abord au sein d’une tournée d’artistes produits par KOMURO en mai, le TK PAN-PACIFIC TOUR ‘97 IN TAIPEI, aux côtés de globe et d’AMURO Namie, puis pour un secret live sur deux jours consécutifs en juin au Velfarre. C’est sur cette même scène qu’ils inviteront leurs fans à fêter le passage à la nouvelle année. Entre temps, YU-KI se sera fait un petit plaisir solo avec son premier single, dragon’s dance, et aura participé au doublage d’une série d’animation.

Les fans ayant fait preuve de patience peuvent se consoler dès le début 1998 : en janvier sort tout d’abord le premier best-of du groupe, au succès prévisible, suivi les trois mois suivants par de nouveaux singles, Unite ! The Night, Frame et TRY OR CRY, les premiers sans KOMURO aux commandes. En mai, c’est l’album UNITE qui pointe le bout de son nez, sans passionner les foules autant que les précédents malgré ces deux dernières années sans nouvel opus. TRF part cependant pour une tournée de 21 dates afin de promouvoir ce nouvel album, le TRF TOUR ‘98 Live in Unite ! . Dans la même période, les danseurs commencent à se forger une solide réputation pour le travail chorégraphique qu’ils fournissent à d’autres artistes des labels avex, AMURO Namie en priorité bien entendu. 1999 suivra le même chemin que l’année précédente, avec trois nouveaux singles disponibles, un album et une tournée : les beaux jours du groupe s’éloignent tout de même sensiblement, les ventes n’atteignant plus les sommets des premières années.

L’année 2000 marque le départ d’une certaine politique du recyclage, qui reste d’ailleurs la seule réelle activité du groupe pour les mois suivants. Les cinq nouveaux singles disponibles tout au long de l’année ne sont rien de plus que différents remixes, reliés par un concept discutable intitulé Burst drive mix ; le tout sera rassemblé à la fin de l’année dans l’album non-stop megamix Burst drive MIX -album-. Les réticents à ces sorties faciles ne trouveront rien sur quoi se rabattre, puisque le groupe se met en pause commerciale : les membres continuent cependant à participer à différents festivals au cours des ans, ceux d’avex en tête bien entendu, mais aussi pour des manifestations musicales contre le sida. TRF refait cependant surface en 2002 avec un nouveau titre disponible sur la compilation song+nation, projet musical en faveur des victimes du 11 septembre. Le titre en question, One Nation, marque également des retrouvailles avec KOMURO Tetsuya sous la forme d’un titre trance d’anthologie qui n’aura malheureusement pas les honneurs d’une sortie single.

Il faut en fait attendre 2006 pour voir TRF opérer un retour en force. Après six ans d’attente, le groupe sort en janvier son nouveau single, Where to begin, suivi le mois suivant par un tout nouvel album, intitulé Lif-e Motions. Celui-ci sera porté par une nouvelle tournée, reprise sur DVD dès l’été suivant, alors que le groupe participe au nouvel a-nation. Notons également le grand retour de KOMURO Tetsuya aux commandes pour le single We are all BLOOMIN’ en novembre, après dix années sans single supervisé par le maître. Une véritable renaissance ! Dans un autre genre, le même mois sortent des rééditions en maxi des singles de la décennie précédente, de GOING TO DANCE à WIRED, pour un total de 24 CD.
L’année 2007 marque les 15 ans de TRF et avex marque le coup avec la mise en place d’un site spécial, mais surtout par la sortie début février d’un nouveau best-of disponible en trois éditions différentes, dont une comprenant de nombreux goods. Une grande tournée best-of serait également planifiée pour l’automne 2007.

Modification faite par Wakizachi le 14 jan. 2009, 12h46m

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Aucune information sur cet artiste

Vous voyez la version 2. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.

Plus d'infos

Depuis d'autres sources.

Liens
Membres du groupe