Biographie

Le groupe a vu le jour en 1996 à Ajax en Ontario le 41e jour de l’été, c’est de là que vient leur nom « Sum 41 », Sum étant en anglais le diminutif du mot summer signifiant « été ». Composé initialement de Deryck Whibley (guitare et chant) et Steve Jocz (batterie), la formation est complétée par le recrutement de Dave Baksh (guitare) et de Jason McCaslin (basse). Les membres du groupe sont alors âgés en moyenne de 16 ans et s’affublent d’un pseudo : Bizzy.D (Deryck), Stevo 32 (Steve), Dave Brownsound (Dave) et Cone (Jason).

Sum 41 attire très vite le public et les maisons de disques, friandes à l’époque de cette jeunesse. Après plusieurs spectacles et premières parties de concert dont Blink 182, ils signent en 1999 avec le label Canadien Aquarius pour le Canada, et Island Records pour les États-Unis. Ce sera Universal qui sera chargé de la distribution.

Ils ne tardent pas à sortir leur premier album Half Hour Of Power en juin 2000. Un son punk « garage » plutôt agressif qui met en avant le potentiel de Stevo 32. Cependant, l’album se vend peu, mais leur donnera l’occasion d’effectuer une tournée aux États-Unis. En effet, Sum 41 assura la 1re partie de groupes très connus : Blink-182 et The Offspring, entre autres.

Après plusieurs mois sur la route et une notoriété qui ne fait qu’augmenter, ils retournent en studio avec le producteur Jerry Finnbad afin d’enregistrer All Killer, No Filler sorti en mai 2001. Un son pop punk rock qui va les propulser au sommet (grâce à In too deep et Fat lip, plus connu par leur clip) va de nouveau les amener à enchaîner avec une tournée à guichets fermés. À ce jour All Killer, No Filler reste l’album incontournable du groupe avec plus de 3 millions d’exemplaires vendus en une dizaine de mois.

Ils vont donner naissance au groupe Pain for Pleasure (veste et pantalon en cuir, ceinture cloutée), groupe hommage au groupes de heavy metal, tel Iron Maiden. Sur ce titre, Stevo32 et Bizzy.D échangent leur place respective. C’est aussi sur ce même titre « p4p » pour les fans, que le groupe à l’habitude de finir ses concerts.

Va s’en suivre un DVD intitulé Introduction to Destruction paru en avril 2002. Il se compose du concert de Sum 41 à Londres, de vidéos de leur tournée, de clips, de leurs délires, ainsi que les vidéos de leur début (vidéos grâce auxquelles ils se sont fait connaître des maisons de disques). DVD qui va leur valoir une poursuite judiciaire de cinq millions de dollars US : un spectateur de match de base-ball porte plainte. Ce dernier avait reçu un hot-dog lancé par les membres de Sum 41. La scène avait été filmée et placée sur le DVD sans son accord.

Quelques mois plus tard, ils signent le titre What We’re All About de la bande originale du film Spider-Man sorti en salle en juin 2002. Titre déjà présent dans l’EP Half Hour Of Power, pour lequel ils avaient eu recours à l’époque à un professeur de rap new-yorkais.

Sum 41 sort l’album Does This Look Infected? en novembre 2002, avec le retour du producteur Greig Nori; , un album qui mélange aussi bien des chansons rock tel que Still waiting (Dont le clip parodie un titre du groupe « The Strokes ») et Hard Rock, The Hell Song et Billy Spleen, un CD qui comporte également une partie vidéo Cross the T’s and Gouge the I’s, bonus consacré au groupe Pain for Pleasure.

Ils vont enchaîner avec une tournée mondiale pour promouvoir leur dernier-né.

En octobre 2004, Sum 41 sort un l’album Chuck (titre hommage à leur sauveur du Congo où ils étaient présents pour tourner un documentaire sur la vie des enfants victimes de la guerre pour l’organisation Canadienne WAR CHILD, représentant de l’ONU : Chuck Pelletier). Sum 41 dénonce dans ce nouvel album les agissements de la société de consommation et des États-Unis. Côté son, les titres passent du rock pur et dur, We’re all to Blame, à la ballade, Slipping Away, (avec piano et violoncelle) et au métal, The Bitter End (hommage à Metallica), cet album est toujours produit par Greig Nori. Peu de temps s’est écoulé depuis, et Sum 41 est déjà en tournée mondiale.

À ce jour, Cone est fiancé, Dave est marié. Deryck lui aussi marié, avec la célèbre chanteuse Avril Lavigne, cette dernière serait même déjà enceinte. Seul Stevo reste pour le moment célibataire (aux dernières nouvelles).

En 2004, plus précisément le 1er septembre, le groupe à fêté la survie de la station de Radio Québecoise CHOI à l’Agora de Québec avec d’autres groupe dont Les Pistolets Roses et Wide Load.

C’est en décembre 2005, qu’est paru au Japon le premier album live du groupe « Happy Live Surprise », enregistré à London au Canada. Cet album est de nouveau sorti le 7 mars 2006 mais cette fois-ci sur le sol canadien et américain, dans une autre version, sous le nom de « Go Chuck Yourself » sous le label « EMI Music Canada » et « Aquarius » sans le dvd bonus.

En 2006 le film/documentaire « Punk’s not dead » qui retrace l’histoire de la scène punk de 1976 jusqu’à aujourd’hui, sortira sur les écrans et en dvd dans lequel « Sum 41 » apparaîtra aux côtés de grands groupes de la scène comme « NOFX », « Bad Religion », « Anti-Flag » etc. On y apprend que le film sera sur nos écrans en 2006, date à laquelle le mouvement Punk fêtera son 30ème anniversaire, et que le film réunira un casting très impressionnant.

Mardi 25 avril 2006, l’Alliance canadienne des créateurs de musique dont le groupe est membre, dénonce l’attitude des majors qui devraient parler en leur nom, et non aux noms des artistes qui ne partagent pas les mêmes vues sur l’internet et le piratage. Ils se regroupent autour de trois concepts clés :

1. Poursuivre nos fans est destructeur et hypocrite : « Les maisons de disque ont agi de la sorte contre leur gré, et les lois autorisant les poursuites de ce genre ne se justifient pas au nom des artistes ».
2. Les verrous numériques (DRM) sont dangereux et contreproductifs : « Les artistes s’opposent à l’utilisation des serrures numériques afin d’augmenter le contrôle exercé par les maisons d’enregistrement sur la diffusion, l’utilisation et la jouissance de la musique et sur les lois pour le contournement des mesures technologiques de ce genre. Les consommatrices et les consommateurs devraient avoir le droit de transférer la musique qu’ils achètent sur un autre support et d’en faire une utilisation raisonnable sans avoir à payer deux fois le prix ».
3. La politique culturelle devrait aider les artistes effectivement canadiens : « La grande majorité de la nouvelle musique canadienne n’est pas promue par les principales maisons d’édition qui accordent leur attention en priorité aux artistes étrangers. Le gouvernement devrait avoir recours à d’autres stratégies politiques pour assurer son appui aux artistes canadiens actuels et favoriser l’épanouissement de la scène musicale et culturelle ».
Coup de tonnerre en Mai 2006, Dave Baksh quitte le groupe (de manière amicale), et monte son propre groupe « Brown Brigade ». Il explique qu’il ne pouvait pas exprimer toute sa créativité au sein du groupe. Si pour beaucoup de fans, c’est une réelle déception, pour les autres c’est une véritable bouffée d’oxygène, car tous savaient l’énorme potentiel que dégageait Dave sur scène. Il y a fort à parier que beaucoup de fans le suivront sur son nouveau projet assurément plus orienté vers le métal. Le groupe tournera officiellement maintenant à 3 membres, plus un guitariste pour les lives & show TV, un peu à la manière de Green Day actuellement.

Le samedi 15 juillet 2006, l’un des mariages les plus « people » pour certaines personnes aura lieu : celui de Deryck Whibley avec Avril Lavigne. Il s’est déroulé à Montecito, à deux heures de Los Angeles. Leur relation remonte à 2004 et ils se sont fiancés en juin dernier.

C’est aussi le Lundi 31 juillet 2006 que le groupe a fêté ses 10 ans d’existence (1996-2006).

Début 2007, le chanteur guitariste de Sum 41, Deryck Whibley a déclaré : « Après le départ de Dave, on ne s’est retrouvé que tous les trois, Steve, Cone et moi. Curieusement je nous ai senti plus fort que jamais. C’est pour ça qu’on a décidé de faire un nouvel album. » Le groupe s’est donc recentré sur de nouvelle priorités : « Nous avions besoin de redevenir un groupe. Parce qu’honnêtement, depuis All Killer No Filler, nous n’étions pas un groupe, mais une machine. » Sum 41 vient d’entrer en studio avec 20 nouvelle chansons du nouvel opus que Deryck décrit comme « un mélange du meilleur de All Killer No Filler et de Does This Look Infected? ». Ce mélange fait saliver les fans!

En 2007, Sum 41 sort son dernier album « Underclass Hero ». Deryck s’est beaucoup investi dans cet album avec des paroles qui parlent beaucoup de lui.
Ils ont beaucoup changés par rapport aux anciens albums qui se voulaient à la limite du métal, le dernier album sonne très Pop rock avec beaucoup de piano et des solos moins extraordinaire que les anciens (dus au départ de Dave évidemment).

Screaming Bloody Murder, sortie le 23 Mars 2011 au Japon, le 28 Mars 2011 en France, et le 29 Mars dans le reste du monde. Le son de cet album a jusqu’ici été décrit comme sombre, agressif et rapide ; mais avec des moments calmes, à la manière de We’re All To Blame. Le son se rapprochera plus de Does This Look Infected? et de Chuck, avec la qualité d’écriture de Underclass Hero.

Le premier extrait de l’album s’intitule ‘Skumfuk’, elle est disponible sur Internet depuis le 7 Juillet 2010. Le premier single officiel est « Screaming Bloody Murder » est disponible depuis le 7 Février sur toutes les plates-formes de téléchargements légals. Le groupe l’avait mis en ligne un mois avant via leur chaîne Youtube. Cette chanson avait pour nom d’origine « Panic Attack » avant d’être renommée et a été écrite à la base par Tom Thacker (nouveau guitariste du groupe depuis la tournée de Underclass Hero) pour son propre groupe Gob. Deryck Whibley s’est chargée d’y apporter ses propres modifications. Cone McCaslin a coécrit la chanson bonus We’re the Same.

Modification faite par Naomymusic le 29 jan. 2014, 9h56m

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Aucune information sur cet artiste

Vous voyez la version 5. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.