Biographie

Simon John Ritchie est né dans la banlieue de Londres. Ses parents, John Ritchie et Ann Randall, se séparent très tôt. Ann s’occupe seule de son fils. Elle quitte Londres pour se réfugier à Ibiza chez des amis, où elle gagne tant bien que mal sa vie en vendant du cannabis. De retour à Londres en 1965 alors que John a 8 ans, Ann abandonne son fils à la rue. Adolescent, le caractère de John se révèle violent et imprévisible. Il écoute David Bowie et T-Rex avant de devenir fan des Ramones. Il fréquente également un gang, The Johns. C’est à cette époque qu’il emménage dans un taudis avec Johnny Rotten qui le surnommera Sid Vicious, ce nom vient du fait que Johny avait un hamster qui avait mordu Ritchie,il était nommé Sid,Vicious vient de son comportement parfois violent. Johnny devient alors le chanteur des Sex Pistols en passant une audition à côté du jukebox du magasin de Malcolm McLaren et Vivienne Westwood au 430,King’s Road , créés en 1976 alors que Sid a 19 ans. Le groupe ne rencontrant pas le succès par ses innovations multiples en matière de provocation, le bassiste Glen Matlock s’en sépare (« soi-disant qu’il écoutait trop les Beatles »). Johnny pense alors à Sid pour le remplacer ; Sid avait déjà servi de batteur occasionnel. Sid n’ayant jamais joué de basse, il apprend l’instrument sur le tas[1] à partir de mars 1977. À la suite de ce changement, l’image chaotique et dépravée de Sid profite immédiatement au groupe qui se trouve un public fédéré sous la bannière du punk. Sid fait de la provocation une règle de base ; on l’a ainsi vu revêtir un T-shirt décoré d’une Svastika ou croix gammée en référence au No Future d’une génération qui n’a rien à perdre. Les concerts des Sex Pistols sont alors ponctués d’accès de violence qui est avec la drogue omniprésente dans l’esprit du groupe (naissance du pogo). Lors d’une visite chez Linda, une amie de Johnny Rotten, Sid rencontre Nancy Spungen, une jeune junkie américaine avec qui il aura une liaison. L’image de Sid est alors très nette, il est l’incarnation du masochisme du junkie, de la violence…

Le dernier tournant de la vie de Sid se produit le 12 octobre 1978. Le corps de Nancy est retrouvé poignardé dans leur chambre du Chelsea Hotel. Sid est arrêté puis relâché sous caution. L’enquête aboutit finalement à une histoire de règlement de comptes entre dealers. Dans l’attente de son procès, Sid continue sa fuite en avant dans la drogue jusqu’à l’overdose. Le 2 février 1979, il est retrouvé mort ; l’icône du punk n’avait que 21 ans…

Modification faite par [utilisateur supprimé] le 24 avr. 2009, 12h44m

Sources (voir l'historique)

wikipédia

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Aucune information sur cet artiste

Vous voyez la version 2. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.