Biographie

Sarah Ann McLachlan (28 janvier 1968 à Halifax, Nouvelle-Écosse - ) est une chanteuse et musicienne canadienne. Elle est la fondatrice du festival de musique Lilith Fair dont les artistes sont toutes des femmes.

Sarah McLachlan commence à suivre des cours de chant alors qu’elle est enfant, en parallèle avec des études de piano et de guitare classique. À dix-sept ans, encore au secondaire, elle est à la tête d’un groupe appelé « The October Game ». Il est écrit dans le livret annuel de son école que Sarah McLachlan est « destinée à devenir une célèbre star du rock ».

À la suite du premier concert de son groupe à l’université de Dalhousie, Sarah McLachlan se voit proposer un contrat avec la maison d’édition indépendante Nettwerk, basée à Vancouver. Les parents de la chanteuse la convainquent de finir ses études à l’université d’Art et de Design de Nouvelle-Écosse (Nova Scotia College of Art and Design, NSCAD) avant de se consacrer à une vie d’artiste. Lorsque Sarah McLachlan signe son contrat avec Nettwerk, elle n’a encore écrit aucune chanson.

Cette signature pousse McLachlan à s’installer à Vancouver, en Colombie-Britannique. Elle y enregistre ses premiers albums : Touch en 1988, Solace en 1991. Ce dernier la place sur le chemin de la célébrité grâce aux succès « The path of Thorns » (Le chemin d’épines) et « Into the fire » (Dans le feu).

L’album Fumbling Towards Ecstasy sorti en 1993 est un succès immédiat au Canada. Durant les deux années suivantes, Fumbling Towards Ecstasy a ouvert la carrière de la chanteuse canadienne à l’international, ouvrant la voie pour l’album Surfacing sorti en 1997, l’année du premier festival Lilith Fair.

Ce festival a attiré 2 millions de personnes et a apporté 7 millions de dollars à des associations (1 dollar par ticket vendu a été reversé à des associations féminines), en 3 ans. C’est le festival de musique féminin qui a eu le plus de succès de l’histoire, l’un des plus importants festivals des années 1990. Il a notamment lancé la carrière de plusieurs artistes féminines.
Sarah McLachlan reçoit d’ailleurs, en 1998, le prix Elizabeth Cady Stanton Visionary Award pour avoir fait avancer la carrière des femmes dans la musique.

Le 7 février 1997, elle épouse Ashwin Sood, son batteur, à Negrill en Jamaïque. À la suite de la première édition du Lilith Fair, en 1997, McLachlan met sa carrière en pause.

Un concert spécial, le British Columbia Cancer Foundation Benefit Concert in memory of cancer victim Michele Bourbonnais (Concert de la fondation de Colmbie Britannique contre le cancer en mémoire de la victime du cancer Michèle Bourbonnais), est organisé en 2002, concert auquel participent cinq artistes canadiens: Bryan Adams, Jann Arden, Chantal Kreviazuk, Barenaked Ladies, et Sarah McLachlan. L’année suivante sort l’album Afterglow.

Elle est connue pour ses ballades, parmi lesquelles Angel, Building a Mystery, Adia, Possession, I Will Remember You ou encore Into the Fire. À ce jour, Surfacing est l’album de Sarah McLachlan qui a rencontré le plus de succès ; il lui a d’ailleurs rapporté plusieurs prix: plusieurs Grammy Awards et quatre Juno Awards (équivalent canadien des Grammy Awards). Elle a reçu d’autres récompenses durant sa carrière, notamment grâce à Lilith Fair. Elle a été décorée de l’Ordre du Canada en 1999, en reconnaissance de sa carrière personnelle, de son rôle dans le projet Lilith Fair et des donations faites aux associations pour les femmes. McLachlan est aussi à l’origine d’un programme d’éducation musicale pour les enfants de Vancouver. En 2001, elle reçoit l’Ordre de la Colombie-Britannique.

Le 2 juillet 2005, McLachlan participe aux concerts Live 8, durant lesquels elle interprète Angel avec Josh Groban. Ces concerts, joués simultanément dans neuf grandes villes dans le monde, étaient organisés pour faire pression sur les sommets du G8 pour prendre des décisions dans la lutte contre la pauvreté en Afrique, en augmentant les aides.

Fin mars 2006, une lettre manuscrite fut envoyée aux membres de son fan-club sur internet : Sarah McLachlan prépare un album ayant pour thème Noël et qui sortira vers la fin de l’année 2006. Le 29 juillet, le nom de cet album fut diffusé à la presse : ce sera Wintersong qui sortira le 17 octobre 2006 chez Arista Records. Le premier album studio de Sarah McLachlan depuis Afterglow en 2003 contient 12 nouvelles chansons dont la reprise de Joni Mitchell « River », celle de John Lennon « Happy Christmas(War Is Over) », d’autres chansons célèbres comme “Christmas Time Is Here”, “O Little Town of Bethlehem”, “Have Yourself a Merry Little Christmas”, “Silent Night”, “The First Noel”, “Greensleeves (What Child Is This?)” et une chanson inédite « Wintersong ». En un mois et demi, l’album s’est déjà vendu à plus d’un milion d’exemplaires dans le monde.

Le 03 octobre 2006 est sorti l’album « Mirrorball : The Complete Concert ».

À ce jour, les ventes d’album de Sarah McLachlan à travers le monde sont estimées à 30 millions d’unités.

Sarah McLachlan fait partie de la liste Chanteur Canadien Top vente.

On peut également entendre la voix de Sarah McLachlan dans certaines musiques de DJ Tiesto.

Modification faite par dwezil le 16 juin 2008, 19h56m

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Aucune information sur cet artiste

Vous voyez la version 3. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.