Comparer

Différences entre les versions 2 et 3

Version 2, 11 juin 2008, 9h31m Version 3, 14 juin 2008, 12h20m

Sources 2, 11 juin 2008, 9h31m Sources 3, 14 juin 2008, 12h20m

Version actuelle (version 3, 14 juin 2008, 12h20m)

Tantôt poète, danseuse, chorégraphe et chanteuse, Morley se sert de ses diverses influences pour produire une musique hybride et originale. Classé avec des artistes comme Annie Lennox, Joni Mitchell et Roberta Flack, ses chansons sont définies comme sensuelles et intelligentes. « Sans connotations religieuses, mes chansons sont un mélange de spiritualité et de sensualité » confie-t-elle. C’est en signant avec Sony que Morley sort son premier album, « Sun Machine ». Placé entre de l’underground et de la pop, sa musique séduit. A tel point que des séries à succès reprend ses chansons. On a pu donc l’entendre en bande son dans « Dawson » et « Felicity ». A ce moment donné, la notoriété de Morley n’est plus à faire. Elle se permet donc de chanter en première partie de la tournée du Dave Matthews Band. Même de grandes personnalités mondiales l’invitent. Elle aura le privilège de chanter devant le Dalai Lama et Nelson Mandela. Morley participe ensuite à de nombreux concerts. Elle arrive enfin en Europe. Elle signe alors chez Universal France et propose un enregistrement avec Amadou Et Mariam et Simply Red. Tous ses concerts, qu’ils soient en France ou aux Etats-Unis, se font à guichets fermés. Le succès est ancré, et Morley ne peut désormais plus s’en défaire. Des fans de tous âges, de toutes religions et de tous rangs sociaux la suivent. Aujourd’hui, l’artiste revient avec « Days Like These », écrit, arrangé et produit par ses soins et avec l’aide de Ken Rich et Jay Newland (qui a notamment produit Norah Jones). Ce mélange de soul, folk, R&B crée un ensemble original à découvrir. Il ravira les plus grands fans de Morley et lui permettra d’agrandir sa notoriété musicale.