Biographie

Merle Ronald Haggard (né le 6 avril 1937 aux États-Unis) est un chanteur, guitariste et compositeur de country music.

Émergeant de la prison dans les années 1960, il participe avec Buck Owens et son groupe The Strangers à l’émergence du Bakersfield sound , caractérisé par les guitares vibrantes, les harmonies vocales serrées qui n’existaient pas dans le Nashville sound. Dans les années 1970, il participe à la montée du mouvement Outlaw Country.

Ses chansons ont pour thèmes l’amour, la perte, le regret et le rachat.

Haggard est né à Bakersfield en Californie. Ses parents, Flossie Mae Harp et James Francis Haggard,[1] sont partis de l’Oklahoma en Californie pendant grande dépression. A cette période, une grande partie de la population de Bakersfield était composée des « réfugiés économiques » de l’Oklahoma et des états environnants. Son père est mort quand Merle avait neuf ans, et Merle a commencé à se rebeller contre sa mère. Les autorités l’ont mis dans un centre de redressement pour enfant. Son frère le plus âgé lui a donné sa premiere guitare quand Merle avait douze ans. En 1951, Haggard est parti au Texas avec un ami mais est retourné chez lui la même année. Il a été arrêté pour absentéisme et petit vol. Il s’est enfui du centre de détention auquel il avait été envoyé et est allé à Modesto en Californie. Là, il a été envoyé à Preston School of Industry, une école-prison. Haggard a été renvoyé 15 mois plus tard pour avoir battu un garçon lors d’une tentative de cambriolage.

Après que le sa deuxième libération, Haggard a suivi Lefty Frizzell en concert avec son ami Bob Teague et chante pour lui. Du fait de son succès, il a commencé une carrière à temps plein dans la musique. Après avoir gagné une réputation locale, ses problèmes d’argent ont recommencé, et il a été arrêté pour un vol en 1957. Il a été envoyé à la prison de San Quentin pendant 15 années. Même en prison, Haggard était sauvage et joueur. Merle s’est occupé des trois concerts de Johnny Cash à San Quentin. En voyant Cash jouer, Haggard s’est décidé à remonter la pente et à reprendre la musique. Plusieurs années après, lors d’un concert de Cash, Haggard a été dire à Johnny qu’il avait apprécié son concert à San Quentin. Cash répondit : « Merle, je ne me rappelle pas bien de vous lors de ce concert ». Haggard lui répondit « Johnny, je n’étais pas dans le groupe, j’étais dans l’assistance. »

Mis en isolement, Haggard rencontra Caryl Chessman. Haggard fut impressionné par cette rencontre. Il decida, pour échapper au même sort, de changer de vie. Il repris les études, trouva un travail régulier dans l’usine de textile de la prison et se mit dans le groupe de la prison. Il a été libéré en 1960. Haggard dit qu’il lui fallut quatre mois pour s’habituer à ne plus être en prison. Haggard a été plus tard amnistié par le gouverneur Ronald Reagan.

Le répertoire Haggard comprends des ballades (“Today I Started Loving You Again,” “Silver Wings”),des récits (“Old Man from the Mountain,” “It’s Been a Great Afternoon”), des réflexions plus ou moins autobiographiques (“Mama Tried,” “Hungry Eyes”), des commentaires politiques (“Under the Bridge,” “Rainbow Stew”), des chansons en hommages aux travailleurs (“Workin’ Man Blues,” “White Line Fever”), aussi bien que les chansons sur la boisson (“Swinging Doors,” “The Bottle Let Me Down,” “I Think I’ll Just Sit Here and Drink”).

Modification faite par lili234 le 18 fév. 2009, 6h24m

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Aucune information sur cet artiste

Vous voyez la version 2. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.