Biographie

Mayer Hawthorne, est auprès de Jamie Lidell ou de Raphael Saadiq, l’un des artistes qui s’efforce, d’une bien belle manière, de faire revivre au 21ème siècle l’esprit du label de soul, Motown. Un son rétro, qui chatouille en 2008 les oreilles de Peanut Butter Wolf, le patron du label Stones Throw. Mayer Hawthorne sort, A Strange Arrangment, son premier album à l’automne 2009.


Sous influence Motown

Le chanteur lui-même se confesse en expliquant son parcours. Rien dans sa vie ne l’avait vraiment prédestiné à devenir un chanteur soul. Dj et producteur dans le domaine hip hop, Hawthorne a un jour, pour le fun, composé et enregistré quelques titres soul, les démos se sont retrouvées entre les mains du boss de Stones Throw. Un coup de pouce qui sera déterminant dans sa carrière et comme il peut le dire lui-même en interview : « On ne peut rien refuser à Peanut Butter Wolf ».





mayer hawthorneMayer Hawthorne ne le cache pas, la ville de Detroit (ville du label Motown) près de laquelle il a grandi, a posé son empreinte sur son existence et sa carrière musicale. Une ville, qui selon lui a donné au monde, les plus belles musiques jamais écrites, oui Hawthorne baigne dans la soul et le jazz. Des musiques qu’il écoute depuis tout jeune et qu’ils réintégrent dans ses compos sous hautes influences (Curtis Mayfield, Isaac Hayes, Leroy Hutson, Mike Terry et Barry White). Des artistes qu’il cite comme inspirations, de la même façon qu’il évoque, des artistes non soul en interview (Radiohead ou Stereolab).

« Je n’ai aucune idée de ce que c’est, vieux ou neuf, mais c’est putain de bon ! » (Mark Ronson)

mayer hawthorne



Un sérieux étudiant en musique comme il se décrit ! Une vie passée à faire de la musique d’une façon ou d’une autre et à collectionner des disques. Le multi-instrumentiste a l’oeil et le coeur dans le rétro, au point que ses interlocuteurs n’ont pas cru qu’il ait pu composer et enregistrer dans les années 2000 et seul, des titres à la patine sixties. Un son et une ambiance directement hérités des sorties Motown et préservés des techniques modernes de production. Un responsable de Stones Throw lui accorde le bénéficie du doute et publie un vinyl en forme de coeur pour la sortie du titre « Just ain’t gonna work out ».



Courant 2009, cette chanson fait le tour des blogs et amateurs de soul, le label Motown vient de fêter ses 50 ans en début d’année, et le premier album de Hawthorne, A Strange Arrangment, arrive à point nommé, à l’automne.

Modification faite par [utilisateur supprimé] le 3 oct. 2009, 9h15m

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Aucune information sur cet artiste

Vous voyez la version 2. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.