Biographie

Maurizio Pollini, né le 5 janvier 1942 à Milan, est un pianiste italien.

 » Il a conquis dans le silence la maîtrise de l’empire pianistique : il sait qu’il ne suffit pas d’avoir de la technique et une sonorité, et il a élaboré entre les notes des mélodies, les blocs sonores, les rythmes, les mouvements du discours et les états d’âme, une architecture sans faille dans laquelle, par les plus justes pesées, tout l’univers entre en vibration. » JACQUES LONCHAMPT

Fils de Gino Pollini, architecte rationaliste italien de renom. Enfant prodige, il est capable d’apprendre un morceau de 10 pages en l’espace d’un quart d’heure. Maurizio Pollini étudia le piano, quand il était enfant, sous la direction du maître Carlo Lonati. . À sa mort, Maurizio Pollini, âgé de 13 ans, a continué ses études de piano sous la direction du maître Carlo Vidusso, avec lequel il a travaillé jusqu’à dix-huit ans. Par la suite, Maurizio Pollini a étudié la direction d’orchestre et la composition au conservatoire de Milan… En 1957, alors âgé de 15 ans, il subjugue l’auditoire par son interprétation époustouflante des  » Etudes  » de Chopin. . Premier Prix du Concours Ettore Pozzoli de Seregno, il remporte le Concours Chopin de Varsovie en 1960.

Après, il se retire plusieurs années des salles de concert pour parfaire son jeu. Le président du jury, Arthur Rubinstein, déclare : « Techniquement, il nous surpasse tous. » Il préfère cependant se retirer pour  » méditer, écouter.et pas seulement la musique  » et travaille avec son génial compatriote Arturo Benedetti Michelangeli.

Depuis le milieu des années 1960, il donne des récitals et se produit avec les plus grands orchestres internationaux. Au niveau mondial, il est considéré comme l’un des plus grands pianistes contemporains, en particulier dans l’interprétation des œuvres de Frédéric Chopin et d’un compositeur contemporain comme Pierre Boulez.

Comme son ami Claudio Abbado, il milite contre toutes formes d’élitisme musical, joue dans les usines, offre des concerts pour lutter contre toutes les formes de fascisme, contre la guerre américaine au Vietnam, participe aux expériences « Musica-Realta » dans les quartiers ouvriers, se fait le champion de la musique contemporaine en interprétant Boulez, Stockhausen et Luigi Nonno tout en enregistrant Chopin, Beethoven, Brahms, Schubert ou Mozart.

Si Pollini est un exemple frappant de maîtrise absolue du clavier, il lui est parfois reproché une certaine distance émotionnelle; mais ses admirateurs répondent que cela est plutôt le signe d’une rigueur musicale qui refuse de se compromettre avec la sensiblerie, surtout quand il s’agit d’interpréter des œuvres comme celles du répertoire romantique.

Modification faite par Glenngouldback le 13 sept. 2010, 13h14m

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Aucune information sur cet artiste

Vous voyez la version 3. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.