Biographie

Si l’on devait definir la musique de Llorca, on pourrait dire, par exemple, que c’est un melange de musique electronique et acoustique, inspiré par l’heritage de la musique noire afro-americaine - du blues au jazz, de la soul a la techno.
Quand sort son premier album en 2001, Ludovic Llorca est loin d’imaginer que « Newcomer » (c’est le titre de son album) va devenir un disque de chevet pour beaucoup, et qu’il en vendra plus de 170.000 copies. Il ne sait pas non plus qu’il passera 2 ans a faire des scenes autour du monde, accompagné d’une chanteuse et de cinq musiciens. Pourtant, malgré le titre de ce premier long-format (« newcomer » veut dire « nouveau venu »), ludovic fait deja de la musique depuis 15 ans…
Né en 1974 dans le nord de la france, ludovic est plongé des son enfance dans la funk et la disco par sa maman, une clubbeuse émérite et une amoureuse de la musique noire-américaine. Son pére, quant a lui, fait partie des premiers analystes programmeurs français : amoureux de ces machines, il offre a son fils de 11 ans un des premiers ordinateurs personnels. Avec un pere féru d’ordinateur et une mére amoureuse de musique, ludovic se mets naturellement à faire… de la musique avec des ordinateurs !
Il signe ses premieres compositions pour jeux videos sur un commodore 64 a l’age de 14 ans : ses heros se prenomment alors jens-chris huus, maniacs of noise, ou rob hubbard, des pionniers dans la musique pour jeux videos.

En 1991, il rencontre David Duriez (avec qui il fondera bien plus tard le label « Brique Rouge ») : ludovic lui montre comment sortir un son de ces machines,et david initie monsieur llorca au dj’ing. Trois ans plus tard, ils realiseront plusieurs maxis, sous different pseudonymes, pour un petit label lillois. Llorca, parallelement, commence une carriere de dj : ses sets, emprunts de house-music, de funk et de deep-techno, lui valent toujours d’etre appellé au quatres coin du monde.

En 1997, Ludovic envoie une démo a Fcommunications, et realise trois ep’s pour ce label avant la sortie de l’album « Newcomer ». Avec ses deux tubes et ses deux videos (« My Precious Thing » et « Indigo Blues »), le premier album de Llorca prouve que l’on a besoin que de bonnes idées pour faire un disque, puisque l’album a été entierement enregistré, composé et mixé a la maison, avec un pc et une carte son bon marché.
Apres deux ans de tournées en bus, avions et bateaux, Ludovic decide d’abandonner le live - qu’il retrouvera sans doute quand il se sentira pret a retenter cette experience. Apres un repos bien mérité, il s’est d’abord concentré sur divers projets et remixes (son remix d’Alexkid « Come With Me » est un des disques house les plus joués de 2003), et a ensuite entamé la production de son second album, attendu pour fin 2005 sur Fcommunications.

Modification faite par [utilisateur supprimé] le 14 jan. 2009, 9h33m

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Aucune information sur cet artiste

Vous voyez la version 4. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.

Plus d'infos

Depuis d'autres sources.

Liens
Labels