Biographie

Les VRP est un groupe de rock parodique né en 1988 à Paris, qu’on a parfois comparé à des « Frères Jacques » sous acide.

Composition du groupe :
* Stéphane (dit « Néry ») : chant, contrebassine, instruments divers…
* Gilbert : chant, ukulélé, xylophone, instruments divers…
* Gilberd : chant, piano d’enfant (« Michelsonne »), accordéon, instruments divers…
* Marc : chant, harmonica, percussions, instruments divers…
* Fabrice : chant, guitare, banjo, instruments divers…


En 1988 les débuts des VRP se font dans la rue. Devant leurs déguisements (complets trop courts, maquillage à l’excès…) et leur musique mêlée au théâtre de rue, les passants s’arrêtent fascinés devant cinq étranges personnages : Fabrice, Stéphane, Marc, Gilbert et Gilberd.

Leur reprise d’Alexandrie Alexandra de Claude François connait un certain succès. Devant le succès prévisible de la chanson, les VRP s’en détachent pour mettre en avant leurs propres textes (loufoques à souhait) et sortent leur premier album en 1989. Leurs textes reflètent leur état d’esprit, passablement fou. Aucun parti pris ni engagement à part peut être pour la langue française (toutes leurs chansons sont en français, sauf trois).

Le morceau « Ta soeur » est une reprise du groupe punk Les Collabos dans lequel Pascal jouait auparavant.

Les VRP côtoient les grands du rock alternatif de l’époque : Mano Negra, Wampas, Satellites… et collaborent avec d’autres pour écrire les chansons Stellamentable avec Sttellla, La misère des voix vulgaires avec Gina et les Pires, Sidney avec les Babylon Fighters. L’année 1990 marque la sortie de leur second album. Les VRP passent alors à l’Olympia puis entament une série de voyages à travers l’Europe puis le Japon, le Canada, le Sénégal. Leur succès auprès du public est de plus en plus important. Ils sont de tous les festivals et remplissent les grandes salles aux côtés de la Mano Negra ou Noir Désir.

Leur dernier album, Vacances Prolongées (sorti en 1992) annonce la couleur. Les VRP décident alors de se saborder au sommet de leur gloire pour ne pas s’institutionaliser et se perdre. Un beau soir de 1993, au Zénith de Montpellier, lors de Etats Généraux du Rock, ils font leurs adieux à la scène par un concert destroy où ils jettent leurs instruments au public , scellant ainsi leur carrière astéroïde à travers le paysage musical français du début des années 1990.

On les retrouvera dans les années 90 dans plusieurs groupes du paysage musical français, notamment Les Nonnes Troppo.

Le contrebassiniste du groupe poursuit une carrière solo sous le nom de Néry.


Outre deux guitares, tous les autres instruments des VRP sont bricolés : contre-bassine de Stéphane (balai, corde et seau), un balai de vaisselle, un attaché-case, des cuillers pour le percussionniste Marc, un piano d’enfant pour Gilbert sans oublier boîtes de conserves et autres ustensiles.

Leur musique est déjantée et inclassable, une sorte de chanson populaire en délire perpétuel, autant sur un plan instrumental qu’au niveau des textes.

Les VRP restent avant tout un groupe de scène, quoiqu’ils se sentent peut-être encore plus à l’aise dans la rue ou dans les petits bars, malgré leur succès dans les plus grandes salles. Improvisation à outrance, les VRP enguirlandent le public, ils mettent leurs spectateurs littéralement à genoux avant d’aller voir ailleurs et de faire danser une valse endiablée et sans musique ! Chaque concert était un spectacle nouveau : on s’en aperçoit facilement en écoutant leurs rares lives enregistrés (J’aime pas les VRP, surtout en concert, 1990, Caen ou Les VRP en Stage).

Ils ont exercé une influence importante sur d’autres groupes français, (Les Hurlements d’Léo leur font un clin d’œil direct, par leur nom en référence à la chanson « Léo » des VRP).


Modification faite par wieeinstlili le 2 fév. 2009, 19h45m

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Formé en
  • 1988
Séparé en
  • 1993
Créé en/à
  • Paris

Vous voyez la version 5. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.