Les Hurlements d’Léo, c’est une aventure humaine qui se déplace aux quatre coins du monde (pays de l’est, Allemagne, Hongrie, Russie, Japon, Australie, USA, Canada).
Leur nom est un hommage à la chansons du groupe vrp, Léo, dont le texte se termine par cette phrase :
Si encore de nos jours
On entend ce refrain
C’est qu’du fond de sa cour
Un jour, un musicien
Sans s’en douter du reste
Cherchant un air nouveau
A écrit pour orchestre
Les hurlements d’Léo !


Au confluent de la java, du rock acoustique et des musiques de l’est, les Hurlements d’Léo poussent la chansonnette autour d’une instrumentalisation variée. Guitare, violon, accordéon, trombone, batterie, contrebasse, trompette, saxophone, et piano (…) se côtoient sur scène pour un rendu des plus appréciables.

Tout commence en 1995 à Bordeaux, les Hurlements entament leur parcours musical dans les bars de la ville où ils prennent un grand plaisir à mettre l’ambiance.
En 1999, les HDL auto produisent Le café des jours heureux. Ce premier opus leur permet d’imposer leur style dans la scène festive et surtout d’imposer leur nom.

Modification faite par jimbz le 27 oct. 2009, 21h20m

Sources (voir l'historique)

leur site

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Aucune information sur cet artiste

Vous voyez la version 5. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.

Plus d'infos

Depuis d'autres sources.

Liens