Biographie

Laura Pausini est l’artiste italienne la plus célèbre et victorieuse dans le monde. Elle est le seule artiste qui a remporté 4 Grammy dans l’histoire de la musique italienne. Elle commença à se faire connaître dans son pays natal lors du Festival de Sanremo de 1993, avec la chanson La solitudine. Actuellement elle est très connue en dehors de l’Italie aussi, surtout dans les pays hispanophones, grâce à ses nombreux albums en cette langue, ainsi qu’en portugais. En 2002 elle a publié un album entièrement en anglais conçu pour le marché nordaméricain, intitulé From the inside. Elle a aussi chanté quelques chansons en langue française, y compris des duos avec des artistes français dont Charles Aznavour et Johnny Hallyday. Laura Pausini a vendu, en seulement 15 années de carrière musicale, un peu plus de 45 millions d’albums dans le monde entier.

Elle a grandi dans le petit village de Solarolo, mais est née à Faenza parce que Solarolo est tellement petit qu’il n’y a pas d’hôpital1.
Elle commença à chanter à l’âge de 8 ans dans le piano bar de son père, Fabrizio. Elle sortit son premier album, intitulé I sogni di Laura (« Les rêves de Laura ») à 13 ans. Il s’agissait d’une cassette seulement disponible aux personnes qui allaient au piano bar assister à ses petits spectacles aux côtés de son père ; ce n’est donc pas un titre à rajouter à sa discographie officielle proprement dite. I sogni di Laura contient treize chansons, dont deux écrites par elle-même mais attribuées à son père car elle était trop jeune, le reste étant des reprises de chansons très connues.
Elle participa à plusieurs concours dans son Émilie-Romagne natale, mais elle ne commença à se faire entendre qu’en 1991, en passant la sélection pour participer au Festival de Castrocaro.
Elle a une sœur prénommée Silvia.

Toute l’Italie découvre Laura lors du Festival de Sanremo de 1993, où elle remporta le prix du Meilleur espoir avec La Solitudine, encore l’une de ses chansons les plus connues et aimées. Ce succès lui permet de remporter une autre victoire l’année suivante quand Strani amori gagne la troisième place au festival et le single atteint nº 1 du hit parade italien. Comme les plus grands noms de la musique pop italienne, tels que Gino Paoli, Eros Ramazzotti et Zucchero, elle conquit rapidement le marché étranger, s’éloignant de l’Italie pendant environ deux ans. Sa musique a donc fait le tour du monde, puisqu’en plus de sa langue maternelle, elle chante en espagnol, portugais, anglais et français, faisant d’elle l’un des artistes italiens les plus connus du monde.
Elle déménage à Milan après sa victoire à Sanremo.
Son premier album hispanophone, Laura Pausini (album)|Laura Pausini, sorti en 1994, devient vite un bestseller en Espagne et en Amérique latine. L’album monta vertigineusement la liste des Hot Latin Tracks de Billboard, la mettant en première place de la section « Révélations féminines de l’année », devant même Mariah Carey. La même année, elle reçoit le World Music Award à Monte-Carlo pour avoir vendu le plus d’albums dans le monde. Elle reçoit aussi le prix Lo Nuestro à Miami, qui suit un prix, le Globe d’argent, pour avoir été la première chanteuse non Espagnole à vendre un million d’albums en Espagne.
En 1996 elle sort Le cose che vivi (album)|Le cose che vivi en trois éditions différentes : l’une pour le marché italien, une autre pour le monde hispanophone, et une troisième pour le Brésil2. Elle démarre son World Wide Tour ‘97 en Suisse pour ensuite chanter à Paris, Lisbonne, Rotterdam, Madrid, Bruxelles et Monte-Carlo, entre autres, régulièrement complets. Elle atteint très vite les 80 disques de platine et gagne plusieurs autres petits et grands prix.
Son album suivant, La mia risposta (album)|La mia risposta, sort en 1998 dans 50 pays en deux versions (italophone et hispanophone). L’album représente une évolution dans la musique de Pausini grâce aux chansons à l’atmosphère très soul et à une bonne dose de rythme qui a toujours marqué sa musique. L’album termine avec une chanson en anglais, Looking for an Angel, écrit par Phil Collins. L’année suivante elle sort One More Time pour la bande sonore du film Une Bouteille à la mer, avec Kevin Costner et Paul Newman. Elle fait un bref tour européen, à la fin duquel elle vole aux États-Unis voir son nouveau producteur, David Foster, qui travaille déjà pour les stars Mariah Carey et Céline Dion.
Elle sort en 2000 l’album Tra te e il mare (album)|Tra te e il mare, qui inclut une chanson du même nom. Il fut lancé en avant-première un soir en prime time de Canale 5.
L’année suivante une première compilation de ses plus grands succès, The Best of Laura Pausini, avec une nouvelle chanson, le hit E ritorno da te3.
En 2002 elle sort son premier album anglophone, From the Inside, sur lequel elle travailla deux ans.
Après deux années de silence, interrompues uniquement par l’enregistrement d’un duo avec Hélène Ségara, On n’oublie jamais rien, on vit avec, elle retourne sur scène en 2004 avec l’album italophone Resta in ascolto4 et sa version hispanophone, Escucha. Trois illustres artistes ont participé à l’album : d’abord la reine de la pop, Madonna, dans Mi abbandono a te, puis Vasco Rossi (avec Gaetano Curreri et Saverio Grandi du groupe italien Stadio (musique)|Stadio), qui a écrit Benedetta passione spécialement pour Pausini, de même que Biagio Antonacci avec Vivimi. Elle chanta Come se non fosse stato mai amore au Festivalbar, festival de la chanson italienne, en 2005.
Elle chante un duo (posthume) avec Ray Charles : le single de l’album Genius & Friend de ce dernier, ainsi que Surrender to Love. Elle enregistre aussi un autre duo avec Michael Bublé, You’ll Never Find Another Love Like Mine, qui apparaît dans le CD/DVD de ce dernier. À son tour, elle sort un album et DVD live intiulé Live in Paris ‘05, sorti en novembre 2005. Il s’agit des enregistrements de ses concerts au Zénith de Paris les 22 et 23 mars 2005. Le CD contient 16 chansons, tous ses greatest hits jusqu’à Víveme (version hispanophone de Vivimi), en unplugged au Wiltern Theater de Los Angeles en avril de la même année.
En 1999 elle participe au concert Pavarotti and Friends avec d’autres grands noms de la musique, chantant en solo We Are the World. Elle chanta aussi un duet avec Pavarotti, Tu che m’hai preso il cuor.
Elle participa notamment au concert Live 8 tenu au Circus Maximus de Rome le 2 juillet 2005.
Fin 2006, elle sort un nouvel album Io Canto, une compilation de 16 titres emblématiques de la chanson italienne qui l’ont marquée pendant son enfance. À noter, sa version italienne inclut trois duos avec Juanes, Tiziano Ferro et Johnny Hallyday, ce dernier n’étant pas inclus dans sa version espagnole. Quant à l’édition française, on peut y trouver la version franco-italienne de Io Canto (Je Chante). Un énorme succès planétaire pour Laura qui en vend plus de deux millions d’exemplaires en moins d’un an dans le monde.

Elle remporte le Grammy du meilleur album latin (Escucha) le 8 février 2006 ; elle est la seule italienne à avoir gagné ce prix. La dernière fois que l’Italie en avait remporté un était en 1958, année lors de laquelle Domenico Modugno gagne avec sa chanson Nel blu dipinto di blu. Deux semaines après, elle gagne pour la seconde fois un prix Lo Nuestro, organisé par la chaîne américaine de langue espagnole, Univision, cette fois dans la catégorie d’ Artiste pop féminine de l’année.
Elle avait été invitée de la dernière soirée du Festival de San Remo de 2006, où elle chanta un medley des chansons qu’elle y chanta en 1993 et en 1994, avec le récent Come se non fosse stato mai amore en plus. Elle y chanta aussi un duo, le fameux Nel blu dipinto di blu, avec Eros Ramazzotti.
En mars 2006 elle sort un single pour fêter la Journée internationale des femmes, Uguale a lei, version italophone de Tous les visages de l’amour de Charles Aznavour. La traduction anglophone de cette chanson, She, fut un hit de la bande sonore de Coup de foudre à Notting Hill, chanté alors par Elvis Costello.
Le 9 juin 2006, le village où elle a grandi, Solarolo, lui octroie la citoyenneté honoraire pour avoir fait connaître la Romagne dans le monde.
Du milieu de juillet au milieu d’août 2006, elle participe à une série de concerts aux États-Unis avec Marc Anthony et Marco Antonio Solís: « juntos en concierto »
Le 10 novembre 2006 elle sort son dernier album, Io canto ; il s’agit d’un disque entièrement consacré à des reprises de chansons italiennes. Le premier single tiré de cet album est Io canto, succès de Riccardo Cocciante en 1979. L’album inclut aussi la reprise de Come il sole all’improvviso de Zucchero, utilisée dans la bande sonore du film Salvatore - Questa è la vita, premier film réalisé par Walt Disney Pictures en Italie. Io canto compte aussi plusieurs excellentes collaborations avec des artistes, dont Johnny Hallyday, Juanes et Tiziano Ferro (Pausini chante Non me lo so spiegare avec ce dernier, le hit de Ferro en 2003).
En Espagne et en Amérique latine, l’album s’appelle Yo canto et y est considéré comme étant un album de chansons inédites, celles-ci ayant été traduites en espagnol tout exprès pour le marché hispanophone. Ceci confirme le rôle de Pausini en tant qu’ambassadrice de la musique italienne dans le monde.
Io canto et Yo canto sont déjà en tête des téléchargements depuis iTunes. En outre, en Italie, le week-end de sa sortie a vu 200 000 copies vendues en seulement 4 jours, chiffre inhabituel pour le pays, pour arriver à vendre pas moins de 270 000 dans toute la semaine[réf. nécessaire]. Il devient alors le disque en Italie le plus vendu de l’année 2006.
De Io canto, elle a dit :
« J’ai choisi la musique que j’entends, tant dans les moments tristes que dans d’autres moments plus spéciaux, ces chansons qui m’ont appris à ressentir, à aimer la musique au-delà des genres et des styles5. »
Le 2 juin 2007 Laura Pausini a été la première femme dans l’histoire à se produire à San Siro (Milan) pour un mega-concert unique au niveau mondial qui a réuni près de 70.000 fans.
Laura Pausini parle couramment italien, espagnol, anglais et portugais, elle a également quelques notions de français.

La suite ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Laura_Pausini

Modification faite par EstefaneMilhori le 23 fév. 2012, 4h15m

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Aucune information sur cet artiste

Vous voyez la version 6. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.