Biographie




Junior Parker, aussi connu sous le nom de Little Junior Parker or « Mr Blues »1 (né le 27 mai 19322, mort le 18 novembre 1971) fut un influent musicien et chanteur de Memphis Blues qui connut un grand succès de 1951 à 1971. Il fut intégré à titre posthume dans la Blues Hall of Fame en 2001.

Le lieu de naissance de Junior Parker est sujet à caution : certains disent qu’il serait né à Clarksdale, dans le Mississippi ou à West Memphis. Toutefois, d’aucun s’accorde à dire qu’il est né sous le nom de Herman Parker, Jr.

Dans sa jeunesse, il chanta dans un groupe de Gospel et joua sur les différents circuits de blues durant son adolescence. Son joueur d’harmonica favori, qui fut son modèle musical, fut Sonny Boy Williamson, avec qui il travailla avant d’aller travailler pour Howlin’ Wolf en 1949. Vers 1950, il fut un membre d’un groupe de Memphis, les Beale Streeters, avec Bobby ‘Blue’ Bland et B.B. King.

En 1951, il forma son propre groupe, les Blues Flames, avec le guitariste Auburn ‘Pat’ Hare. Parker fut alors découvert en 1952 par Ike Turner, qui le signa chez Modern Records. Il sortit un single sur ce label, « You’re My angel »« . Ce titre attira l’attention de Sam Phillips qui signa alors avec Parker chez Sun Records en 1953. Ils sortirent alors trois chansons à succès : « Feelin’ Good » (qui atteignit la cinquième place du classement Rhythm’n Blues du magazine Billboard, « Love My Baby, » et « Mystery Train », avec Floyd Murphy (le frère de Matt « Guitar » Murphy) à la guitare, chanson plus tard reprise par Elvis Presley. Pour la version de Presley de « Mystery Train », Scotty Moore emprunta le riff de guitare de « Love Me Baby » de Parker.

Plus tard en 1953, Parker partit en tournée avec Bobby Bland et Johnny Ace et rejoignit le label Duke Records. Parker et Bland prirent alors la tête de la revue de Blues la plus renommée, qui devint une référence du circuit sud du Blues. Il continua de sortir des chansons à succès atteignant entrant à chaque fois dans les Hit parade Rhythm’n Blues, comme avec « Next Time You See Me », reprise des chanson de Roosevelt Sykes « Sweet Home Chicago » et « Driving Wheel »; « The Things That I Used to Do »; « Mother-in-Law Blues » de Don Robey et « stand by me ».

Ces succès furent plus mitigés à partir du moment où il quitta le label Duke Label en 1966. Il enregistra pour différents labels, notamment Mercury Records, Blue Rock, Minit Records, and Capitol Records.

Parker mourut le 18 novembre 1971 à l’âge de 39 ans à Blue Island, Chicago lors d’une opération pour une tumeur au cerveau.

Modification faite par nonodu92 le 11 avr. 2010, 23h05m

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Aucune information sur cet artiste

Vous voyez la version 1. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.