Biographie

« La musique appartient à tout le monde et comme j’aime à le dire, le rythme n’est pas noir… chaque être a quelque chose à donner, mon but est de le réveiller »

Difficile de présenter en quelques lignes un artiste aussi complexe, capable de jouer pratiquement de toutes les percussions.
Descendant des esclaves nigériens amenés au siècle dernier dans le sud de l’Algérie, Guem sera plongé dès son plus jeune âge dans l’univers de la percussion. Sa tradition familiale centrée autour de la musique de transe lui livrera les grands secrets du diwan.
Arrivé en France dans les années 60 pour entamer une carrière de footballeur professionnel, il s’apercevra très rapidement que son avenir sera intimement lié à celui des peaux.

Après un passage au Centre Américain de Paris qui lui permettra de jouer avec la fine fleur des jazzmen Français et Américains, il décidera d’entamer une véritable carrière non plus en tant qu’accompagnateur mais en véritable chef d’orchestre des percussions.

Avec plus d’une trentaine de disques sortis depuis le milieu des années 70, des milliers de cours de danse et de percussions, des concerts à travers le monde entier, Guem conserve toujours la même volonté : offrir à la percussion une véritable place mélodique dans l’univers musical (et non pas exclusivement rythmique).
Entre force et douceur, mélodie et rythme, joie et tristesse, spiritualisme et passion Guem reste un personnage à part dans le monde des percussions.

Modification faite par huggymauve le 22 juin 2008, 21h21m

Sources

évian

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Aucune information sur cet artiste

Vous voyez la version 1. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.