Biographie

Great White est un groupe de hard rock américain formé à Los Angeles en 1978, par Jack Russell (chanteur) et Mark Kendall (guitare). Le groupe a connu une très grande popularité durant les années 1980 et le début des années 1990.


A côté de compositions au format assez classique (hard rock teinté de blues), ils se font remarquer par de nombreuses et bonnes reprises : Substitute des Who sur l’album Great White en 1984, Face the Day d’Angel City et Gimme Some Lovin du Spencer Davis Group sur Shot in the Dark en 1986, Once Bitten Twice Shy de Mott The Hoople sur …Twice Shy en 1989, Can’t Shake it d’Angel City sur Hooker en 1991, Down at the Doctor de Doctor Feelgood sur le maxi The Blue E.P. en 1991, ainsi que des albums entièrement constituée de reprises : Recovery : Live, sorti en 1987 (Beatles, Jimi Hendrix, Humble Pie…), Great Zeppelin en 1999 en hommage à Led Zeppelin et Recover en 2002, (The Cult, Free, AC/DC…).

Après deux albums plutôt médiocres, le groupe va sortir quatre albums de consécration, dont les deux premiers sont les meilleurs ventes du Grand Blanc.

Once Bitten… sort en 1987, l’album devint très vite un succès grâce aux titres, Rock Me, All Over Now et Save Your Love. La suite de l’album sort en 1989, …Twice Shy, et connaît le même succès que son prédécesseur à un niveau encore plus haut, avec les hits Once Bitten Twice Shy, The Angel Song et House Of Broken Love.

Suit en 1991, Hooked, un album de très bonne facture, mais qui souffre de ne pas avoir de titre imposant, sauf peut-être Afterglow, ce qui fait que le matraquage commercial sur MTV n’a pas été suffisant pour apporter à cet album le succès qu’il se doit.

Puis en 1992, sort la dernière merveille des Requins, Psycho City, avec des hits comme Old Rose Motel, Step On You et Big Goodbye, mais le public n’était plus au rendez-vous, et se tournait vers les groupes de Grunge qui envahissaient la scène Rock. Pour la promotion de cet album, le groupe part en tournée US aux côtés de KISS.

Pendant les 90’s, Great White essaie de survivre tant bien que mal, et sort trois albums plutôt moyens, Sail Away, Let It Rock, et Can’t Get There From Here en 1999. Pour ce dernier album, les grand blancs partent en tournée avec Ratt, Poison et L.A. Guns. Début 2001, le groupe se sépare, chaque membre s’essaie à une carrière solo, sans trop de succès, ce qui permettra une reformation fin 2002.

Une tournée début 2003 est annoncée, mais en février 2003 lors d’un concert au Station Night Club, dans Rhode Island, les effets pyrotechniques utilisés pour le concert vont créer un incendie, tuant plus de 100 spectateurs, ainsi que le guitariste du groupe, Ty Longley. Du fait de cet événement ainsi que des problèmes liés à l’alcool et à la drogue de Jack Russell, le groupe ne fera sa réapparition qu’en 2007.

Le 13 Mars 2009 est sorti Rising, dernier album en date du groupe.

Modification faite par KlingKlang0 le 27 nov. 2009, 14h34m

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Formé en
  • 1978
Séparé en
  • 2001
Reformé en
  • 2002
Créé en/à
  • Los Angeles
Membres du groupe

Vous voyez la version 3. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.