Biographie

Fiona Apple est la fille de la chanteuse Diane McAfee et de l’acteur Brandon Maggart. Elle connaît une enfance délicate : assez tôt, on pense déceler chez elle des tendances antisociales : elle subit donc une psychothérapie.

Elle tente d’entrer dans le secondaire à Los Angeles où elle enregistre une première démonstration de ses talents. Cette cassette arrive sur le bureau d’une maison de disque par l’intermédiaire de sa baby-sitter, une amie de la famille Apple. En 1996, elle sort ainsi son premier album Tidal qui connaît un grand succès, tant du côté des public que des critiques, notamment avec son titre phare : Criminal. Le disque est aujourd’hui triple disque de platine (plus de 3 millions d’exemplaires vendus).

La personnalité de Fiona Apple a généré plusieurs controverses. En particulier, alors qu’elle accepte la récompense de la chaîne MTV pour le meilleur clip musical de 1997 (avec Sleep to dream), elle appelle son public à ne pas céder au charme de la célébrité. Elle a déclaré considérer la chaîne et l’industrie musicale comme « un monde de connerie » et a cité Maya Angelou : « Go with yourself », ce que l’on pourrait traduire sommairement par « Avance avec toi-même ». Si ses commentaires ont généralement été accueillis avec sourire et applaudissements lors de la cérémonie de remise des récompenses, elles ont ensuite été vivement critiquées, certains les considérant comme hypocrites. Fiona Apple ne s’en est d’ailleurs pas excusée, considérant que « si elle avait quelques chose à dire, elle le dirait ».

Elle est également végétalienne et encourage les actions de la PETA (People for the Ethical Treatment of Animals). En 1997, elle a enregistré un message pour cette association, exprimant sa crainte vis-à-vis du sort des dindes de Thanksgiving. En référence à une ligne téléphonique dédiée au conseil pour la cuisine de cet animal, elle a déclaré : « Il n’y a aucune bonne façon de tuer et de cuisiner ces magnifiques oiseaux », puis « des millions de personnes apprennent que le régime végétarien est le choix le meilleur pour leur santé, la Terre et les animaux ».

Pendant sa relation avec le réalisateur Paul Thomas Anderson, Fiona Apple a écrit et enregistré en 1999 son second album au titre à rallonge : When the Pawn Hits the Conflicts He Thinks Like a King / What He Knows Throws the Blows When He Goes to the Fight / And He’ll Win the Whole Thing ‘Fore He Enters the Ring / There’s No Body To Batter When Your Mind is Your Might / So When You Go Solo, You Hold Your Own Hand / And Remember That Depth is the Greatest of Heights / And If You Know Where You Stand, Then You Know Where to Land / And If You Fall It Won’t Matter, Cuz You’ll Know That You’re Right que l’on raccourcit généralement en When the Pawn.

Une partie de la presse a immédiatement décrié cet album. La première critique de Spin Magazine a simplement publié le titre assorti de la remarque « Oops, à présent, nous n’avons plus de place pour la critique : une étoile ». Dans cet album, Fiona Apple a utilisé des paroles plus percutantes et expérimenté de nouvelles boucles rythmiques ainsi qu’une grande présence d’orgues et de claviers. Cependant, le disque ne s’est pas si mal vendu (il a été disque de platine aux États-Unis). Plusieurs singles sont sortis (Fast as You Can, Paper Bag et Limp) mais la diffusion en radio a été très faible. Les textes étaient également difficiles d’accès, Fiona Apple utilisant quantité de termes archaïques ou inusités. Les fans de la chanteuse considérent cependant que cela fait partie de la personnalité de la chanteuse et de son intérêt.

Son troisième album, Extraordinary Machine est terminé depuis 2002 et devait sortir en septembre 2003. Cependant, la maison de disque Sony Music a longtemps refusé de le sortir arguant qu’il n’y avait pas dans cet album de single commercialement viable. L’album a cependant été divulgué rapidement sur Internet et diffusé sur quelques radios américaines. Les fans de Fiona Apple ont également lancé une campagne intitulée « Free Fiona » afin d’envoyer des objets à Epic, le label de l’artiste avec une note demandant la mise en vente du CD. Une petite manifestation a même eu lieu à cet effet devant le siège d’Epic à New York le 28 janvier 2005.

Finalement, la maison de disque Sony/Epic a sorti l’album « Extraordinary Machine » le 4 octobre 2005. Celui-ci a été remixé par des producteurs de musiques hip hop et technno (Mike Elizondo et Brian Kehew). Seules deux des chansons produites par Jon Brion (le producteur original) ont été retenues par Sony/Epic.

En 2006, Fiona Apple reprend la charmante Sally’s Song du film The Nightmare Before Christmas (L’étrange Noël de Mr Jack) de Tim Burton lors de la réédition du film aux Etats-Unis.

Modification faite par G315HA le 3 août 2013, 12h44m

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Aucune information sur cet artiste

Vous voyez la version 4. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.