Biographie

Fats Waller (né Thomas Wright Waller le 21 mai 1904 à New York, mort le 15 décembre 1943) était un pianiste de jazz, organiste, compositeur et humoriste de scène américain.
Il étudia le piano et l’orgue, avant de se placer comme apprenti chez James P. Johnson, célèbre pianiste stride de Harlem. Johnson introduisit Waller dans le milieu des rent parties (réception payante avec un pianiste), puis le poussa vers une carrière de pianiste de cabaret.
Il était renommé comme pianiste – actuellement considéré parmi les meilleurs joueurs de piano stride – mais ses talents de compositeur de chansons ont quelque peu éclipsé son jeu. Avant d’entamer une carrière de soliste, il s’est beaucoup produit avec d’autres interprètes, d’Erskine Tate à Bessie Smith. Par contre, ses plus grands succès sont arrivés lorsqu’il constitua son propre ensemble de cinq ou six musiciens, Fats Waller and his Rhythm en 1934
Parmi ses chansons les plus célèbres, citons Squeeze Me (1919), Ain’t Misbehavin’ (1929), Honeysuckle Rose (1929), I’ve Got a Feeling I’m Falling (1929), Blue Turning Grey Over You (1930) et Jitterbug Waltz (1942).
Il collabora avec Andy Razaf, parolier de Tin Pan Alley, début d’une longue carrière remplie de succès commerciaux qui, selon certains critiques musicaux, ont en fait masqué de grands talents de musicien de scène.
Son surnom lui est venu « naturellement », en raison de son poids (plus de 130 kg). Cette surcharge pondérale et l’excès de boisson semblent d’ailleurs avoir joué un rôle dans sa disparition précoce.
Waller fit une tournée triomphale au Royaume-Uni en 1938-1939 et fut invité dans l’une des premières émissions de télévision de la BBC. Il y fit aussi quelques enregistrement, avec un orchestre du nom de Fats Waller & His Continental Rhythm, ainsi que sa London Suite au piano.
Il joua également dans plusieurs films de long métrage et court métrage, dont Stormy Weather en 1943.
En 1929, il écrivit, avec Razaf, What Did I Do (To Be So Black and Blue)?, dont Louis Armstrong fit un succès. Cette chanson, qui se penche sur les problèmes de racisme, dément les appréciations peu flatteuses selon lesquelles Armstrong comme Waller auraient joué une musique « superficielle ».
Le 15 décembre 1943, Fats Waller mourut d’une pneumonie dans un train à proximité de Kansas City (Missouri), alors qu’il revenait de la côte ouest où il venait d’honorer un engagement.

Modification faite par wildworld1 le 17 oct. 2008, 18h41m

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Aucune information sur cet artiste

Vous voyez la version 1. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.