Biographie

Danzig est un groupe américain qui fusionne paroles et imaginaire sombres avec une musique heavy-metal teintée de blues. Les musiciens servent d’interprètes au chanteur/compositeur Glenn Danzig. Ce groupe peut-être vu comme la troisième étape de la carrière musicale de Glenn Danzig, précédée par le groupe de punk horrifique (horror-punk) The Misfits et le groupe Samhain.

Le 14 juillet 1986, Samhain jouait ce qui serait son dernier concert, au Ritz à New-York. Dans les coulisses se trouvait Rick Rubin, qui était à la recherche de groupes potentiels à signer sur son label, Def Jam. En voyant la perfomance de Samhain, Rubin fût impressionné par la puissante personnalité scénique de Glenn Danzig et par ses capacités vocales. Il l’approcha après le concert pour lui faire une proposition. Initialement, Rubin souhaitait seulement signer Danzig, avec l’intention d’en faire le vocaliste d’un super-groupe heavy-metal qu’il envisageait de mettre en place. Cependant, Danzig refusa de signer sur le label de Rubin sans le bassiste de Samhain, Eerie Von, dont Glenn était devenu un ami proche. Rubin accepta de signer Samhain, et il commenca à faire des suggestions pour la nouvelle direction qu’il estimait que le groupe devait prendre. Rubin estimait que la musique devait être revue, et que les talents vocaux de Glenn] devaient devenir le pôle principal du groupe.

En 1987, le groupe évolue vers une solide formation heavy metal, avec l’arrivée de John Christ à la guitare et Chuck Biscuits (ex-Black Flag) à la batterie. Afin d’éviter d’éventuelles poursuites judiciaires concernant les droits d’auteurs des anciens membres de Samhain, mais également pour valider le changement de direction musicale, Glenn décide de changer le nom du groupe en Danzig.

Line-up original

Ayant été formé et ayant commencé à enregistrer sous le nom de Danzig l’année précédente, en 1988, le groupe sort son premier album, simplement intitulé Danzig, sur Def American (renommé plus tard American Recordings), le label nouvellement créé par Rick Rubin. L’album a disposé de la production lissée de Rubin, avec de lourds riffs de guitare à base de blues et les puissantes et mélodiques performances vocales de Glenn – un net contraste avec la production rugueuse et brute des album de Samhain. L’abum fut accueilli tièdement par les critiques, mais est maintenant considéré par beaucoup de publications heavy metal comme étant parmis les meilleurs albums de hard rock de tous les temps.

En 1990, Danzig sort son second album, Danzing II : Lucifuge, le LP le plus diversifié du groupe. La musique continue à estomper les frontières entre le blues classic et le hard rock, et il contient certaines des meilleurs prestations vocales de la carrière de Glenn.

Vers 1992, l’engagement de Rick Rubin auprès du groupe décline et Glenn Danzig prend en charge la production du troisième album, Danzig III : How the Gods kill, que de nombreux fans considère comme le sommet de la discographie de Danzig. Cet album maintient ce son unique établi dans les deux premiers, mais la musique et les paroles deviennent plus sombres, avec des teintes gothiques. Dans le même temps, Glenn commence à affectionner le chant à base de cris gutturaux, qu’il dit inspirés par les chanteurs de blues classic. En plaisantant, les fans appellent ce style de chant la voix du « Coockie Monster » de Glenn, en raison de sa ressemblance avec la voix caverneuse du Coockie Monster de Sesame Street. Ce style vocal s’entend particulièrement sur le EP Thrall: Demonstrative, qui contient différents morceaux live du concert d’Alloween de 1992, ainsi que trois nouveaux morceaux studio. Ce EP Thrall contient ce qui sera un hit inattendu pour le groupe quand la version live de Mother (initialement enregistré sur le premier album de Danzig) devient populaire sur les radios hard rock. Une nouvelle version du clip Mother est alors enregistrée, utilisant de la matière prise en live, et le clip devient un succès immédiat sur MTV, poussant Danzig dans le courant principal du succès.

Une fois Danzig sous les feux de la rampe, la controverse autour de la nature des paroles et de l’imagerie de Glenn Danzig s’amplifie. Les associations de chrétiens Cconservateurs accusent Danzig d’être un sataniste ayant des intentions évidentes de persuader les jeunes influençables de s’écarter du « droit chemin ». Danzig prend cette controverse comme une pointe de sarcasme humoristique sur laquelle il fait souvent la lumière. Glenn a nié à maintes reprises ces accusations de satanisme, disant qu’il est fasciné par la nature du mal et trouve simplement que Satan est un figure intéressante de la théologie chrétienne.

[Ceci est une traduction amateur de la version anglophone de cette page (voir sources) - Encore en cours]

Modification faite par lipo92 le 16 sept. 2008, 17h29m

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Formé en
  • 1987
Membres du groupe

Vous voyez la version 5. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.