Biographie

Céline Dion est née à Charlemagne tout près de Montréal au Québec le 30 mars 1968. Sa mère est Thérèse Tanguay, violoniste et son père Adhemar Dion, accordéoniste. Elle a grandi dans la petite ville de Charlemagne. Issue d’une famille très nombreuse (14 enfants), dont elle est la dernière, toute son enfance fut bercée par la musique (chacun des membres de sa famille joue d’un instrument). Sa mère reconnut dès un très jeune âge le talent musical de Céline et elle l’encouragea très tôt à chanter. C’est à l’âge de cinq ans que Céline chante pour la première fois devant public pour le mariage de son frère (où elle interprète Mamy Blue popularisé par Roger Whittaker). Elle chante à sept ans des chansons de Ginette Reno au restaurant de ses parents.

Premiers succès

En 1980, sa mère envoie une cassette musicale à René Angélil, figure reconnue du monde musical au Québec, à cette époque il est l’impresario de Ginette Reno. Peu après, elle interprète devant lui la chanson Ce n’était qu’un rêve , sa première chanson que sa mère lui a écrit. René Angélil croit en sa voix et n’hésite pas à hypothéquer sa maison pour financer la carrière de la jeune fille. En 1981, ils sortent un premier disque intitulé la Voix du bon Dieu du parolier français Eddy Marnay. Cet album la transforme instantanément en une étoile au Québec. L’année suivante, elle participe et gagne la médaille d’or au Festival mondial de la chanson de Tokyo. Des titres comme la Religieuse, D’amour ou d’amitié et Ce n’était qu’un rêve contribuent à accroître la renommée de la chanteuse.

Elle est choisie pour représenter la jeunesse de son pays pour la venue du pape Jean-Paul II au Stade olympique de Montréal le 11 septembre 1984 : elle chante Une colombe devant 65 000 personnes.

La même année sort un deuxième album Les Oiseaux du bonheur précédé d’un simple Mon rêve de toujours, chanson à laquelle la jeune fille peut s’identifier. En novembre 1984, elle fait la première partie à l’Olympia de l’humoriste français Patrick Sébastien.

En 1985, elle participe à divers projets discographiques collectifs comme le disque pour l’aide à l’Éthiopie ou comme des bandes originales de film. Elle reçoit à nouveaux cinq Félix. En 1986, alors qu’elle n’a que dix-huit ans, et qu’elle vient de sortir un nouveau simple Billy, elle décide de se retirer de la scène pendant un certain temps afin de repenser son apparence et d’apprendre la langue anglaise.

À la suite de cet intermède, le compositeur et auteur italien Romano Musumara lui écrit Je ne veux pas. Ce 45 tours est le dernier qui soit publié par la maison de disque Pathé.

Reconnaissance européenne

En 1987, elle produit l’album Incognito, qui devient un énorme succès. Remarquée par des compositeurs suisses (Atilla Serefthug et Nella Martinetti) et belge (Marc Lerchs), elle est choisie pour représenter la Suisse au Concours Eurovision de la chanson en chantant Ne partez pas sans moi. Elle gagne le concours à Dublin, le 30 avril 1988. Tout naturellement, ce passage à l’Eurovision favorise sa carrière en Europe.

Carrière mondiale et ascension vers le succès

Après le succès d’Incognito, Céline Dion (qui a appris l’anglais entre 1986 et 1987) désire de plus en plus s’engager dans une carrière internationale. C’est David Foster qui va l’y conduire. En effet, il tombera amoureux de cette voix hors du commum lors d’un concert à Montréal au Québec. Après avoir été enregistré durant l’année 1989, le premier album anglophone de Céline en 1990. Intitulé Unison, cet album produit par David Foster s’est vendu à plus de 3,5 millions d’exemplaires dans le monde. Le titre Where Does My Heart Beat Now, qui figure sur l’album, est la première chanson à décoller aux Etats-Unis, contribuant à y asseoir la popularité de Céline. D’autres titres seront extraits de Unison: If there was any other way, Don’t let me be the last, Unison.

À partir de cette période, Céline s’oriente vers un marché international avec des reprises R&B et des nouveaux morceaux, écrits notamment par Diane Warren, une compositeure très connue pour ses ballades. Le deuxième album anglophone de Céline, simplement appelé Celine Dion sort le 30 Mars 1992, jour de son 24ème anniversaire. Diane Warren a composé If You Asked Me To du générique de James Bond, Water from the Moon et Nothing Broken but My Heart. Cet album sera porté par le phénoménal succès de la chanson thème du classique de Walt Disney The beauty and the beast, chantée en duo avec Peabo Bryson. Céline remportera notamment un oscar et un grammy award pour ce titre. Au total, Celine Dion s’est vendu à 6 millions d’exemplaires à ce jour. Seront également extraits de cet album: Nothing broken but my heart, Water from the moon, If you asked me to, Love can move mountains.

En Novembre 1993 sort le troisième album anglophone de Céline, intitulé The colour of my love. Le titre de l’album est plein de sens, puisque il représente l’amour que Céline porte à son manager René Angélil. D’ailleurs pour la première fois de sa carrière, Céline dévoile son amour à son public à la fin de la pochette de l’album. De plus, Céline embrassera publiquement René Angélil lors de la conférence de presse soulignant la sortie de l’album. Porté par de nombreux succès (The power of love, Think twice, The colour of my love), The colour of my love sera un véritable succès, avec plus de 17 millions d’exemplaires vendus à travers le monde. La carrière de Céline a véritablement décollé.

En 1995, Céline Dion sort D’eux, son premier album francophone depuis 4 ans et écrit par Jean-Jacques Goldman. L’album rencontre un succès phénoménal, puisqu’il se vendra à plus de 8 millions d’exemplaires dans le monde, se classant ainsi comme l’album francophone le plus vendu de l’histoire l’industrie du disque. Fait rare, D’eux atteindra les 230 000 copies vendues aux Etats-Unis (un record pour un album en français)!

Consécration

Après son ascension fulgurante dans la première moitié des années 1990, l’année 1996 sera l’année Céline Dion. En effet, l’album Falling into you sort en Mars 1996. Il comporte de nombreux succès: Because you loved me (B.O de Up and personal), It’s all coming back to me now, River deep mountain high, et le désormais classique de Dion All by myself. Cette chanson est un exploit dans sa carrière. Elle y atteint une note exceptionnelle, à la limite de son registre! C’est la signature Céline Dion! Falling into you s’est vendu à ce jour à plus de 30 millions d’exemplaires dans le monde, faisant de Céline la plus grande vendeuse de disques de l’année 1996.

En 1997, ses disques et son interprétation de la chanson de James Horner et Will Jenning My Heart Will Go On, écrit pour le film Titanic, constituent un nouveau palier, avec plus de 27 millions de singles vendus. Cette chanson fait partie de l’album Let’s Talk About Love, sorti en Novembre 1997. Dans cet album, elle chante avec le ténor Luciano Pavarotti, les Bee Gees et la chanteuse Barbra Streisand. Après le succès de l’opus Falling into you, Let’s talk about love se vendra lui aussi à plus de 30 millions d’exemplaires. Rares sont les artistes à avoir cumulé deux albums de suite se vendant à un total de 60 millions de copies sur la planète!

En 1998, la collaboration Céline Dion - Jean-Jacques Goldman donne naissance à l’album S’il suffisait d’aimer. Cet album sera lui aussi un succès, puisqu’il se vend à 3,5 millions d’exemplaires, bien que cela soit loin de l’exploit réalisé par D’eux. Fin 1998, Céline offre à ses fan un album de Noël intitulé These are special times. Elle a elle-même coécrit la chanson Don’t save it all for christmas day.

En juin 1999, Céline Dion remplit le Stade de France.

Le soir du 31 décembre 1999, après 18 ans de carrière ininterrompue, elle se retire temporairement de la scène publique pour tenter d’avoir un enfant. Le 25 janvier 2001, dans un hôpital de Palm Beach en Floride, elle donne naissance à un peti t garçon prénommé René-Charles Dion Angélil. Pendant cette absence, elle participe néanmoins à l’album du chanteur québécois Garou, devenu le protégé de son mari et producteur René Angélil, en enregistrant le duo Sous le vent.

Céline Dion a également beaucoup participé à diverses œuvres, tels qu’une collection en 1995 de chansons de Carole King appelée Tapestry Revisited, à la comédie musicale de Plamondon Starmania, à un hommage à Sir George Martin, producteur des Beatles (elle chante Here, There, and Everywhere) ou encore à un hommage au parolier Eddy Marnay, où Céline révèle sa personnalité jazz.

Une pause pour un enfant

En 1999, Céline Dion, alors au sommet de sa gloire, annonce au monde entier son intention de faire une pause dans sa carrière après l’an 2000. Cette décision, d’abord motivée par le désir d’avoir un enfant avec son mari et gérant René Angélil, sera confirmée après la découverte du cancer (dont il guérira) de celui-ci. Elle annonce de plus qu’elle fera ses adieux à son public lors d’un grand concert le 31 Décembre 1999 au centre Molson de Montréal. Ce concert sera un triomphe.

Dans le courant de l’année 2000, Céline fait savoir au monde entier la merveilleuse nouvelle qu’elle attendait depuis si longtemps: elle est enceinte! Elle accordera d’ailleurs deux interviews à ce sujet (une à Michel Jasmin, l’autre à Michel Drucker) en Décembre 2000. Le 25 Janvier 2001, elle donne naissance à un petit garçon en parfaite santé et nommé René-Charles. René-Charles sera baptisé devant des milliers de spectateurs en liesse à Montréal. Parrallèlement à sa nouvelle vie de mère, Céline travaille déjà dès l’été 2001 à l’élaboration de son futur album, A new day has come.

Malheureusement, les Attentats du 11 septembre 2001 l’obligent à chanter de nouveau lors d’un téléthon hommage aux victimes. Aux côtés de stars telles Mariah Carey ou Phil Collins, Elle y interprètera la chanson God bless America d’une manière magistrale malgré l’émotion et la fatigue.

Retour à la chanson

En 2002, après une absence de deux ans, elle revient sur le devant de la scène avec un nouvel album, A New Day Has Come. Classé en tête des ventes dans de nombreux pays dont la France, les États-Unis, la Pologne et l’Angleterre, l’album rencontre néanmoins un succès moins important que les précédents, se vendant tout de même à 10 millions d’exemplaires. Le suivant One Heart, moins exploité, se vendra à 5 millions d’exemplaires.

Pour la chanteuse, carrière et vie privée sont intimement liées. Elle signe un contrat de trois ans pour chanter à Las Vegas, au Coloseum du Caesar’s Palace, ce qui lui permet d’élever son fils dans un environnement plus stable. Ce spectacle dirigé par le créateur belge Franco Dragone s’appellera A new day et début le 25 Mars 2003. Le spectacle mêle chant, théâtre et danse, le tout sur un fond virtuel reproduit sur le plus grand écran du monde. Le succès du spectacle est tel qu’elle signe pour une année de plus en 2004. Le contrat l’engage jusqu’au 15 décembre 2007. La salle (d’environ 4 100 places) est pleine tous les soirs depuis plus de deux ans.

En 2003, elle interprète une chanson de la bande originale du film Le Sourire de Mona Lisa avec une reprise de Frank Sinatra, Bewitched, Bothered and Bewildered.

En 25 ans de carrière, Céline Dion a vendu 175 millions d’albums (230 millions avec les singles - selon SonyMusic). En 2004, Elle a reçu un Diamand Award soulignant cet exploit. Ce chiffre ne tient pas compte des albums vendus avant 1990, c’est donc la raison des différentes contestations rencontrées juste après la remise du trophée.

La chanteuse a fait son grand retour sur la scène internationale pour le 22 mai 2007, date à laquelle est sorti un nouvel album francophone intitulé D’Elles (clin d’œil à D’Eux), en collaboration avec 7 écrivains françaises et 4 écrivains québécoises, précédé par un premier single, Et s’il n’en restait qu’une, suivi par Immensité. L’album est de nouveau supervisé par Jean-Jacques Goldman, bien qu’il ne participe ni à la composition, ni à l’écriture. Cet album a été très bien accueilli au Canada, et plus particulièrement au Québec, puisqu’il s’y est vendu à plus de 150 000 exemplaires, dépassant ainsi les ventes de A new day has come, son dernier grand succès! En revanche, D’elles a reçu un accueil plus froid en France, Céline étant loin pour promouvoir l’album.

Un nouveau tournant dans sa carrière et une nouvelle tournée mondiale :

Reine de la pop mondiale, Céline Dion va entamer dès la fin de l’année un nouveau virage dans sa déjà très longue et exceptionnelle carrière. En effet, un nouvel album anglophone très rock nommé Taking chances est annoncé pour le 12 novembre 2007 dans le monde et le 13 novembre 2007 en Amérique du Nord. Le premier extrait de cet album de la reconquète, Taking chances qui est aussi la chanson titre, commence d’ores et déjà à être diffusé sur toutes les ondes de la planète. La voix de Céline y apparaît plus belle que jamais. Le clip de cette chanson a d’ailleurs été tourné pendant 3 jours entre le 17 et le 19 septembre 2007 et devrait être dévoilé début octobre. Le DVD de son spectacle à Las Vegas, enregistré fin janvier 2007, est quant à lui prévu pour décembre 2007.

Pour souligner son retour, Céline entamera en Février 2008 une grande tournée mondiale, la première depuis 9 ans. Elle se produira tout d’abord en Afrique du Sud (où elle n’a encore jamais fait de concerts), mais aussi à Paris Bercy pour 6 dates, à Nice, à Zurich, à Genève, à Anvers, en Chine, aux Etats-Unis, au Canada…

Céline Dion participe également à de nombreux événements caritatifs, tel la lutte contre la mucoviscidose (maladie dont sa nièce Karine, décédée en 1993 à l’âge de 16 ans, était atteinte) ou, plus récemment, pour aider les sinistrés d’Asie du Sud.

Modification faite par bourech le 1 juin 2009, 18h35m

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Aucune information sur cet artiste

Vous voyez la version 6. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.