Biographie

L’aventure musicale du mystérieux Justin Vernon commence avec DeYarmond Edison, un groupe de la scène indépendante folk rock qui publie au début 2006 l’album Silent Signs, dans une veine proche de Samuel Beam, alias Iron & Wine. Le parcours du groupe s’arrêtant là, Justin Vernon poursuit en solitaire.

C’est à la suite d’une déception sentimentale qu’il s’enferme trois mois durant à l’hiver dans la cabane de chasse de son père à Dunn City, au fin fond du Wisconsin, pour y enregistrer le poignant recueil de chansons intitulé For Emma, Forever Ago. Justin Vernon devient alors Bon Iver, prête-nom dérivé de l’expression « bon hiver », avec toute l’ironie qu’elle comporte.

Publié en février 2008, le disque cumule tous les honneurs (dont celui de Disque du mois du magazine Mojo) et s’impose comme la principale découverte de l’année. Cette collection de vignettes embuées par la mélancolie et un hiver rude n’est pas sans rappeler les riches heures de Will Oldham quand il apparut sous le sobriquet The Palace Brothers, avant de muer en Bonnie « Prince » Billy. Vernon s’accompagne, en live, de Mike Noyce et Sean Carey.

En 2011, Bon Iver publie un second album éponyme.

Modification faite par Yavein le 2 jui. 2011, 8h15m

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Formé en
  • 2008
Créé en/à
  • Dunn City
Membres du groupe

Vous voyez la version 7. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.

Plus d'infos

Depuis d'autres sources.

Liens
Membres du groupe
Labels