Neuf Grammy Awards pour le plus grand groupe de Western Swing des Etats-Unis

Asleep at the Wheel n’est pas un simple groupe pour les dance-halls, c’est une institution : une formation musicale en perpétuelle mutation ; plus de 80 musiciens y ont déjà participé, unis dans la croisade que mène Ray Benson, leur leader et fondateur, pour porter le flambeau du Western Swing jusqu’au XXIe siècle. Si vous voulez vraiment savoir à quoi ressemble le son du Texas, tout ce qu’il vous reste à faire est d’écouter un CD d’Asleep at the Wheel. Ray Benson a commencé à jouer de la guitare à Philadelphie, Pennsylvanie, loin, très loin d’Austin, Texas que le Wheel considère avec fierté comme sa maison depuis plus de 39 ans. « Je suis né en 1951, et les big bands étaient à la mode, et chez nous on aimait vraiment ça, » explique Ray Benson. « Je jouais de la basse dans le groupe de mon lycée et mon professeur de musique nous a présenté Count Bassie. Les parents de mon copain Lucky Ocean étaient des espèces de beatniks et son père nous faisait écouter les disques de Lester Young. Mais, j’étais un type plutôt bizarre, je faisais du folk, du Chicago blues et de la country. Mon but, c’était d’être encore plus différent des autres et c’est exactement ce qu’est Asleep at the Wheel. On m’a dit que j’étais implacable donc ça doit être vrai ? » dit-il. « Chaque fois que je voulais arrêter, on faisait un concert si merveilleux et incroyable et les gens appréciaient tellement notre style de musique que je me disais que ça marchait et donc qu’il n’y avait aucune raison d’arrêter. Franchement, j’aimerais que cela dure toujours. Si je devais disparaître, le groupe pourrait très bien continuer. Mais ce n’est pas demain que le Western swing s’arrêtera ». Le plus gros succès du groupe fut l’album Ride with Bob en 1999. Il fut disque d’or dans les charts américains et offrit au groupe leur premier Grammy. Cependant Ray pensait qu’il manquait encore quelque chose à leur musique. “Après la sortie de l’album Ride With Bob j’étais assis à mon bureau et je compulsais les chiffres de vente que la maison de disques m’avait envoyés, » dit Ray Benson. « Et je me suis rendu compte qu’il y avait des morceaux que les fans nous demandaient systématiquement lors de nos concerts. Je me suis alors dit qu’il était temps de sortir une compilation. C’est The Very Best of Asleep at the Wheel, le tout premier album qui reprend tous les plus grands standards de nos 36 années de carrière. Nous sommes un big band, une formation pour la danse et les dance-halls… »
L’importance et l’influence d’Asleep At The Wheel dans la musique contemporaine est indéniable et ils continuent de porter le flambeau du Western Swing à travers la planète.
Ils seront la tête d’affiche de la soirée du 25 juillet au Country Rendez-Vous de Craponne sur Arzon, pour un concert unique et exclusif en France.

Pour une biographie détaillée de 1973 à 1998, consultez Le Guide de la Country Music et du Folk par G. Herzhaft et J. Brémond chez Fayard.

Modification faite par gc1312 le 12 déc. 2007, 6h09m

Sources

Georges Carrier, Festival Country Rendez-Vous

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Aucune information sur cet artiste

Vous voyez la version 1. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.