Biographie

Amadou et Mariam, de leurs noms complets Amadou Bagayogo et Mariam Doumbia, sont un couple de musiciens et chanteurs maliens, qui présentent la particularité d’être tous deux non-voyants.

Ils se font connaître au début des années 2000 où ils acquièrent une notoriété et une sympathie auprès du public français, couronnées en 2005 par une Victoire de la musique catégorie World, pour l’album Dimanche à Bamako, réalisé avec le concours de Manu Chao, qui se dit fan du duo.


Tous deux sont nés à Bamako, Amadou le 24 octobre 1954, Mariam le 15 avril 1958. Leur cécité n’est pas de naissance : Amadou a perdu la vue à l’âge de seize ans, tandis que sa compagne est devenue aveugle à l’âge de cinq ans.

Leur penchant pour la musique et le chant leur est venu dès leur plus jeune âge. Mariam se produit sur scène comme chanteuse, dans des mariages par exemple, dès l’âge de six ans, tandis qu’Amadou, après avoir tâté des percussions dès l’âge de deux ans, puis s’être tourné vers l’harmonica et la flûte vers l’âge de dix ans, adoptait définitivement la guitare au cours de son adolescence.

S’étant rencontrés en 1975 à l’Institut des jeunes aveugles de Bamako, ils ne tardent pas à former un couple à la scène comme dans la vie, se mariant en 1980 et commençant leur carrière musicale commune à la même époque.

Ils émigrent à Abidjan, en Côte d’Ivoire, en 1986, année du début de leur longue ascension vers la notoriété internationale. Entre de nombreuses tournées dans divers pays d’Afrique de l’Ouest, ils séjournent à Paris pour la première fois en 1994 à l’occasion d’une session d’enregistrements. Ils reviennent en France en 1997, enregistrant un CD qui sortira en 1998, se produisant sur scène aux Transmusicales de Rennes, et commençant à acquérir un succès d’estime en France.

D’autres tournées les conduisent dans d’autres pays d’Europe, notamment en Allemagne et en Suisse, mais aussi aux États-Unis, par exemple en Louisiane et à Los Angeles.

La collaboration avec le guitariste Manu Chao commence en septembre 2003 à Paris, pour se poursuivre jusqu’à la finalisation des enregistrements et de la production, en avril 2004, dans leur ville natale (Bamako). L’album résultant de cettte collaboration sort en septembre 2004 sous le titre Dimanche à Bamako.

Ils pratiquent un mix efficace et dansant entre rock et musique malienne avec des paroles en français, écrites au préalable en bambara, abordant les problèmes de l’époque et de l’Afrique, mais avec aussi un côté plus festif.

En 2005, ils ont été choisis pour interpréter le titre Zeit, dass sich was dreht, hymne officiel de la Coupe du Monde 2006, en compagnie du chanteur allemand Herbert Grönemeyer.

Modification faite par mr_maxis le 29 oct. 2007, 21h20m

Tous les textes fournis par les utilisateurs sur cette page tombent sous la Licence Creative Commons Attribution/Share-Alike.
Les textes peuvent aussi être régis par la Licence de documentation libre GNU.

Factbox

Composée d'infos mises en évidence dans le wiki.

Aucune information sur cet artiste

Vous voyez la version 2. Voir les anciennes versions, ou discuter de ce wiki.

Vous pouvez également consulter une liste de tous les derniers wikis modifiés.